4G++ La LTE A 3 bandes

Bonjour,

juste un petit point au sujet de la 4G, suite à de nouvelles annonces d’Orange qui poursuit comme d’autres opérateurs, le déploiement de son réseau mobile 4G+ à 3 bandes de fréquences (Et non ce n’est pas du billard, au sens propre comme au figuré d’ailleurs).

 

Il existe plusieurs standards en constante évolution concernant la transmission DATA vers nos mobiles.

 

 

Pour ne pas sombrer dans un article trop technique, nous préciserons simplement quelques termes.

Concernant la transmission radio vers les mobiles, on parle souvent de LTE ou LTE-A.

LTE signifie « Long Term Evolution »

LTE-A signifie « Long Term Evolution Advanced »

Ce sont en fait des normes, définie par un consortium nommé « 3GPP » qui regroupe de nombreux intervenants techniques et représentants du marché des télécoms.

Ce consortium travaille et défini des normes pour les télécommunications (mais pas que), depuis un certain temps. Il couvre de nombreux sujets tels que la 4G, la future 5G, les IOT’s etc.. Et garantie la compatibilité avec les normes existantes (GSM,3G, 3G+…).

 

LTE-A

Mais revenons à notre 4G.

Pour nous proposer des performances toujours en évolution, nos opérateurs travaillent d’arrache-pied pour mettre en œuvre les normes définies plus avant et augmenter les débits en download et en Upload sur nos mobiles.

Parmi les techniques employées, une se nomme l’agrégat de bandes.

Pour faire simple, l’opérateur groupe plusieurs bandes de fréquences radio afin d’augmenter les vitesses proposées à vos mobiles.

Crédit photo Nokia corporation ®

 

Les catégories proposées par le 3GPP

 

Catégories des terminaux LTE et LTE A (selon la norme 3GPP release.11)
                       
Catégories   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
                       
Débit crête (Mbit/s) Download 10 50 100 150 300 300 300 3000 450 450
                       
  Upload 5 25 50 50 75 50 100 1500 50 100
Nombre minimal de porteuses radio agrégées en Download   1 1, 2 ou 3 5 2, 3 ou +
                       
Nombre de porteuses radio agrégées en Upload   1 2 5 1 2

 

Ce sont des débits crête théoriques, ils peuvent donc varier selon le nombre de bandes agrégées et leurs combinaisons.

 

4G+

Même si les problèmes de couverture du territoire sont encore bien présents et que la 3G (voir moins) reste encore la seule norme accessible pour de nombreux utilisateurs, la 4G+ utilisant 2 bandes de fréquences est une réalité pour beaucoup de grandes agglomérations.

 

L’agrégat LTE-A pour Free Mobile se fait avec les Bandes 1800Mhz + 2600Mhz (25 Mhz) et un débit théorique de 216 Mbit/s maxi.

L’agrégat LTE-A pour Bouygues Télécom se fait avec les Bandes 800Mhz + 1800Mhz (30 Mhz) ou Bande 800Mhz + 2600Mhz (25 Mhz) ou Bande 1800Mhz + 2600Mhz (35 Mhz) et un débit théorique de 302 Mbts maxi pour cette dernière combinaison.

L’agrégat LTE-A pour Orange se fait avec les bandes Bande 800Mhz + 2600Mhz (30 Mhz) jusqu’à 260 Mbit/s

L’agrégat LTE-A pour SFR se fait avec les bandes Bande 800Mhz + 2600Mhz (25 Mhz) jusqu’à 216 Mbit/s.

 

4G+ plus

Depuis quelques temps et en fonction des attributions de fréquences, nos opérateurs ont entamé la mise en œuvre d’une version plus rapide de la 4G+.

Pour ce faire, ils ont agrégé 3 bandes de fréquences, dans le but d’augmenter la vitesse. En fonction des combinaisons de fréquences et des bandes utilisées, il est possible d’obtenir des débits différents. Par exemple certains débits download peuvent être atteints avec 2 ou 3 bandes (voir tableau ci-dessus), c’est le débit upload qui sera différencié. Pour compliquer un peu les choses, la largeur de la bande de fréquence utilisée va également influencer les solutions mises en œuvre.

 

L’agrégat LTE-A pour les 3 opérateurs Orange, Bouygues et SFR en 3 bandes est constitué les bandes des 2600 MHz (B7) , 1800 MHz (B3) et 800 MHz (B20) en fonction de leur largeurs de bandes respectives et utilisées, le 1800 MHz ayant été libéré pour la 4G en mai 2016, mais encore utilisé pour la 3G.

L’agrégat LTE-A pour FREE en 3 bandes est constitué des bandes 700 Mhz (B28), 1800 Mhz (B3) et 2600 Mhz (B7).

Les débits obtenu tournent autour des 300 Mbit/s cette valeur théorique pouvant varier en fonction des moyens mis en œuvre, la réalité du terrain pouvant être plus nuancée.

A noter que si en catégorie 6 on peut atteindre 300 Mbit/s, la catégorie 9 permet 450 Mbit/s.

Pour les opérateurs, c’est bien entendu une course au déploiement des antennes adéquates.

 

Les terminaux

Vous vous en doutez, c’est bien de diffuser en multi-bandes, encore faut-il disposer de terminaux mobiles compatibles en Cat 6 ou 9.

Et encore, la norme 3GPP rel.12 nous emmène jusqu’à la catégorie 16 qui fournira du gigabit à nos futurs mobiles, dans l’intervalle la catégorie 13 pourrait nous proposer du 390 Mbt/s Down – 150 Mbt/s Up avec 5 porteuses agrégées et huit antennes en réception (MIMO 8X8) avec un codage 256 QAM. Mais ça c’est pour rêver du futur (mais avec une grosse batterie alors).

Pour savoir si votre terminal est compatible avec ces technologies, je vous recommande l’excellente page de Wikipédia à ce sujet, vérifiez néanmoins toujours auprès de votre constructeur que la compatibilité du modèle dont vous rêvez n’a pas été modifiée et attention à la destination régionale de l’appareil.

Tous les pays n’utilisent pas les mêmes fréquences et donc les mêmes agrégats.

Regardez par exemple le LG G5  en fonction de ses déclinaison régionales et selon le cas, le support de la catégorie 6 ou 9.

4G bands LTE band 1(2100), 2(1900), 3(1800), 4(1700/2100), 5(850), 7(2600), 8(900), 12(700), 17(700), 20(800), 28(700), 38(2600), 40(2300) – H850
  LTE band 1(2100), 2(1900), 3(1800), 4(1700/2100), 5(850), 7(2600), 12(700), 20(800) – H830
  LTE band 1(2100), 2(1900), 3(1800), 4(1700/2100), 5(850), 7(2600), 12(700), 20(800), 29(700), 30(2300) – H820
  LTE band 1(2100), 2(1900), 3(1800), 4(1700/2100), 5(850), 7(2600), 8(900), 12(700), 17(700), 20(800), 28(700), 38(2600), 39(1900), 40(2300), 41(2500) – H860N
Speed HSPA 42.2/5.76 Mbps, LTE-A Cat6 300/50 Mbps or LTE-A Cat9 (3CA) 450/50 Mbps

*Source gsmarena©

Voila, espérant vous avoir apporter quelques éclaircissements dans cette jungle technique de la 4G.

 

 

 

 

 

4 Comments

  1. XY

    Bonjour,
    Jet viens de faire l’acquisition du nouvel abonnement free mobile 100Go, mais souhaiterai l’utiliser avec un routeur 4G+ compatible avec la bande 700 Mhz. Sachant qu’il n’existe déjà que très peu de smartphones compatibles avec cettela bande 700 Mhz, existe-t-il seulement un routeur compatible que vous pourriez me conseiller ? Merci…

    1. Guy (admin)

      Bonjour,

      il faut alors prendre aussi 2 critères en compte, la capacité du routeur à afficher la ou les bandes qu’il utilise et qu’il supporte les agrégats (2 bandes) de porteuses utilisés par Free Mobile.

      Si vous n’avez pas besoin d’utiliser des antennes externes, je dirais que le Zyxel WAH7706 est très bien si vous cherchez un modèle de poche et le Zyxel Home Spot LTE 4506 est très bien si vous cherchez également un port Ethernet Gigabit.

      Ces 2 routeurs sont catégorie 6 300Mbps.

      En cherchant un peu, on trouve ces équipements à des prix raisonnables aujourd’hui.

      Si vous avez d’autres critères dans votre besoin, il faut nous les préciser.

      1. XY

        Un grand merci pour tous ces renseignements. D’ailleurs j’ai encore 1 ou 2 questions de profane : puisqu’un routeur 4G fonctionne avec une simple carte sim sensée être utilisée dans un smartphone, peut-on téléphoner avec un PC ou une tablette connectée a un routeur 4G ? Et faut-il absolument déloger la sim du routeur (1 fois par moi) pour l’installer dans un smartphone dans le but de déjouer le contrôle de l’opérateur ? D’ailleurs les opérateurs ne sont-ils pas un peu plus tolérants aujourd’hui (sur cette pratique avec routeur 4G) vu qu’ils commencent comme chez Bouygues proposer des « box 4g » ?
        Merci toujours : Vous êtes formidable, j’en suis impressionné !

        1. Guy

          Il n’y a aucun exemple à notre connaissance, ou un opérateur aurait bloqué une ligne pour usage d’un modem (à l’heure actuelle s’entend).
          Donc oui, vu les forfaits data aujourd’hui, les opérateurs ne peuvent plus reculer, à la rigueur ils peuvent veiller à se prémunir contre les gros abus ou la saturation de leurs réseaux.

          Pour ce qui est du téléphone, on peut effectivement téléphoner avec soit une téléphone IP qui fonctionne avec la VoIP (voix sur IP), qui se brancher en général en USB, soit en utilisant un routeur qui dispose d’un port Rj11 pour connecter un téléphone (un peu comme une BOX).

          Mais pour le moment c’est à partir d’un liaison fixe (ADSL ou fibre). Néanmoins les opérateurs avancent, Orange commence à lancer la téléphonie en WiFi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *