Antennes 4G Wittenberg LAT56 test

Vous avez été nombreux à nous demander des tests d’antennes 4G externes, nous ouvrons la rubrique avec les antennes WITTENBERG™ LAT56-DUO.

 

 

 

Les antennes externes 4G (en général compatibles 3G / 2G) ont pour vocation de vous aider à amplifier le signal cellulaire issu d’une antenne opérateur. Les raisons sont liées soit à l’éloignement de l’antenne, soit au besoin d’amplifier le signal vers l’intérieur d’un local ou d’une maison.

Il existe 2 types principaux d’antennes, les antennes unidirectionnelles et les antennes directionnelles.

Une antenne unidirectionnelle a pour objectif de capter toute antenne environnante dans les meilleures conditions possibles, elle attrape le meilleur signal tout autour d’elle.

Une antenne directionnelle a pour objectif de capter une antenne en particulier, vers laquelle on l’oriente volontairement, avec l’objectif d’optimiser la réception et l’émission du signal.

Les antennes sont conçues pour fonctionner sur des bandes de fréquences déterminées et leur gain (exprimé généralement en dBi) indique leur capacité d’amplification du signal. Plus il est élevé, mieux c’est, mais attention aux promesses très optimistes des fabricants, sans oublier que vous n’irez pas au-delà du débit que veut bien vous délivrer l’opérateur et que de nombreux facteurs peuvent perturber une transmission radio .

 

 

Antenne omnidirectionnelle

 

Antenne directionnelle

 

Les antennes directionnelles ne sont pas toutes à « râteaux » certains modèles sont dit à panneaux.

 

Antenne directionnelle type « Panel »

image poyting™XPOL-2

 

WITTENBERG LAT56-DUO

 

Le modèle auquel nous nous intéressons aujourd’hui est le kit WITTENBERG LAT56-DUO.

Il s’agit en fait du modèle LAT56 en version kit de 2 antennes.

Les 2 antennes permettent un fonctionnement en technologie MIMO (2xRx = 2 récepteurs, Tx = émetteur).

La majorité des routeur 4G LTE équipés de connecteurs d’antennes externes sont équipés de 2 connecteurs. Il est important si possible de connecter une antenne à chacun de ces connecteurs, d’autant que certains modèles ne neutralisent leurs antennes internes que lorsqu’ils détectent la connexion des 2 ports, le risque étant qu’une antenne interne (voire les deux) reste active, ce qui limiterait fortement l’intérêt de l’opération.

Ce n’est pas une règle immuable bien sur, il est possible d’utiliser une antenne unique et certains hotspot ne dispose que d’un connecteur, mais ce n’est pas optimal et sans support MIMO.

 

Déballage

 

Le kit DUO livre comme son nom l’indique, une paire de râteaux.

 

 

Cliquez sur les images pour les agrandir

 

Chaque élément est pré équipé d’un câble type WL240 de 10 mètres, se terminant par un connecteur FME femelle.

 

 

Au niveau de la dotation (propre au kit DUO), on trouve 2 adaptateurs FME mâle – SMA mâle et 5 serre-câbles plastique fournis.

 

Au niveau fixation, chaque râteau est livré avec son étrier qui se positionne sur le mat ou l’équerre.

Notez que la fixation peut passer par l’équerre ou au travers de l’antenne, ce qui permet de jongler avec la polarisation.

 

 

 

Détails du râteau à double antenne combinées.

 

 

L’élément fait 99 centimètres de longueur.

 

Pour un rendement optimal, les éléments doivent être montés l’un en polarisation horizontale, l’autre en vertical.

Une question revient souvent, pourquoi ne pas les positionner en +45° / -45°.

 

 

La bonne réponse est : La bonne position est celle ou vous aurez les meilleures performances.

En règle générale, on utilise la polarisation +45° / -45° lorsque l’on a pas une vision directe sans obstacle de l’antenne opérateur et que le signal arrive par ricochets. Au contraire, pour une vision directe, c’est l’antenne positionnée à la verticale qui aura la meilleure réception.

Au montage final, les 2 éléments doivent être distants d’à minima 20 cm afin éviter les interférences entre les éléments.

 

 

L’installation va bien entendu être propre à votre besoin et vos possibilités, si vous disposez d’un mât, vous aurez peut-être besoin d’une équerre pour prendre en compte les positions des râteaux.

Ce qui est essentiel, c’est que vos éléments soient polarisés dans les 2 dimensions, soient distants de 20 centimètres ou plus, soient le plus haut possible et à vue directe de l’antenne cible autant que faire se peut.

Bien sur, vous devez pouvoir orienter les antennes avec précision pour les aligner avec l’émetteur cible et toutes-deux doivent être parfaitement alignées ensemble.

 

 

Vous pouvez envisager une installation mobile si vous en avez le besoin (camping, solution à déplacer..), dans ce cas, nous vous recommandons le trépied satellite Wittenberg.

Ce trépied, dont les pieds s’écartent de façon importante permet une bonne stabilité pour supporter le porte à faux des antennes.

Si vous souhaitez espacer fortement vos antennes, il sera peut-être nécessaire d’ajouter un tube d’un mètre (diamètre 35mm), mais ce pied permet déjà de fixer 2 râteaux.

 

 

 

Si le câble présente une longueur insuffisante pour atteindre votre routeur, vous serez peut-être contraint d’ajouter une rallonge.

Ne multipliez pas les rallonges, ajoutez directement un coaxial d’un seul tenant jusqu’à votre routeur, ne perdez pas de vue que chaque connecteur supplémentaire atténue un peu le signal.

Vous aurez éventuellement besoin d’adaptateurs vers les connecteurs des antennes externes de votre routeur, tout dépendra du modèle et de la marque.

Nous avons d’abord testé les antennes sur un routeur Huawei E5786, nous avons du ajouter un adaptateur SMA femelle vers TS9 mâle.

 

 

Ce qui nous donne cela au final un ensemble pas idéal dans la mesure ou nous avons un adaptateur supplémentaire et donc un affaiblissement, mais c’est provisoire.

 

 

Caractéristiques techniques

 

La Wittenberg LAT-56 est une antenne 56 éléments de type log périodique offrant un gain allant de 9 à 11.5 dB.

Elle couvre les fréquences allant de 790 à 2700 MHz. Front-to-back ratio 24dB.

Charge acceptable maximum 50 Watt.

Angle d’ouverture H 52° V 44°

Max VSWR (ros) <1.6 :1

 

Spectre gain / fréquences

Ce schéma est intéressant car il montre que ces antennes « râteau » à large couverture de fréquences proposent souvent des gains plus faibles dans les fréquences courtes malgré leurs structures à périodicité logarithmique. Cela impacte notamment les plages courtes (600-790 mHz).

Attention donc si vous visez spécifiquement la couverture 700-800 mHz, le résultat peut être plus limité.

 

 

Données Wittenberg™

 
 
 

 

Tests de performances

 

Premières mesures

  • Un Hotspot Huawei E5786.
  • Un antenne Bouygues Télécom située à 497 mètres
  • La bande 3 1800 MHz.
  • Mesures réalisées avec Nperf™sur serveur 30Gbts Bouygues Massy, plusieurs mesures moyennées sur une machine dédiée, connectée au hot-spot en WiFi 5 GHz.

 

Le protocole utilisé:

Mesure avec le hotspot situé en extérieur, antennes internes, antenne opérateur à vue.

Mesure avec LAT56-DUO située en extérieur sur les deux connecteurs du routeur antenne opérateur à vue.

Mesure avec LAT56-DUO située en extérieur sur les deux connecteurs du routeur, inversion de ports (polarisation) sur le hot-spot.

Mesures réalisées avec Nperf™, plusieurs mesures moyennées sur une machine dédiée, connectée au hot-spot en WiFi 5 GHz.

 

 

Débits du E5786 avec ses antennes internes

 

Débits du E5786 avec les LAT56-DUO

 

Débits du E5786 avec les LAT56-DUO ports inversés

 

Secondes mesures

  • Un boîtier de test (basé sur un module LTE Telit Cat. 4).
  • Un antenne Free mobile située à 719 mètres
  • La bande 3 1800 MHz.
  • Mesures réalisées avec Nperf™sur serveur 30Gbts Bouygues Massy, plusieurs mesures moyennées sur une machine dédiée, connectée au boîtier de test en Ethernet.

Le protocole utilisé:

Mesure avec le boîtier de test situé en extérieur, antennes fixes, antenne opérateur à vue.

Mesure avec LAT56-DUO située en extérieur sur les deux connecteurs du banc antenne opérateur à vue.

 

Test avec antennes fixes origine

 

Test avec antennes LAT54-DUO

 

 

Conclusion

On s’attache uniquement à l’écart de débit avec et sans les antennes externes (le débit brut de l’antenne ne pouvant être maîtrisé à l’instant T).

On ne constate pas d’écart très significatifs en Upload .

C’est au niveau du débit descendant que l’écart est important, puisque l’on passe en moyenne de 44.9 Mbps à 89 Mbps sur l’antenne Bouygues, et de 18 à 65 Mbps sur l’antenne Free .

Nous avons également effectué une mesure sur une antenne à 990m, mais nous ne reportons pas les résultats, car nous étions en dehors du faisceau de la cellule. valeurs totalement aléatoires donc, mais accroche tout de même. Comme quoi les directionnelles permettent de choisir.

N’oubliez pas de désactiver les antennes internes sur certains routeurs qui ne détectent pas les antennes externes automatiquement (voir dans les menus), cela peut même dégrader la réception.

 

Un duo d’antennes donc performant, mais qui nécessite un alignement parfait sur la cellule opérateur.

 

Ces antennes sont disponibles pour environ 137€*  ça se passe par ici 

*tarifs pouvant varier fréquemment.

 

21 Comments

  1. jmenan

    Bonjour,

    Je viens de lire votre article très intéressant.

    Je viens d’acquérir récemment cette antenne : https://www.amazon.fr/gp/product/B00EE8RRFK/ref=oh_aui_detailpage_o09_s00?ie=UTF8&psc=1
    Pensez vous quelle fonctionne sur le même principe que les antennes de votre test ?

    Je ne savais pas qu’il fallait mettre une antenne en horizontale et l’autre en verticale, dois je faire la même chose sur celle que j’ai ?

    Également quelles sont les valeurs a vérifier pour améliorer la qualité du signal ?
    (je possède un netgear aircard AC810)

    En tout cas il y a plein d’article sur votre blog qui sont intéressant.

    1. admin

      Bonjour jmenan

      Non, ce type d’antennes ne requiert forcément pas la polarisation à 90° elles sont courtes, mais certains fabricants le préconisent, le mieux étant de tester les 2 positions, assurez-vous simplement de les éloigner de 35 à 40 cm l’une de l’autre afin qu’elles ne se perturbent pas, le support est fait pour ça.

      Les valeurs à vérifier sont les résultats essentiellement, jouez sur l’alignement le plus précis possible.

      Vous devez obtenir un signal plus puissant, si ce n’est pas le cas, c’est qu’il y a un problème (voir les connecteurs, corriger l’alignement, ne pas laisser les câbles enroulés…).

      Il faut aussi savoir sur quel opérateur (quelle fréquence) vous souhaitez être connecté et la distance de l’antenne.

      Merci pour le site.

  2. Pingback: HUAWEI E5377 Le test complet du routeur MiFi – Techvorace

  3. Pingback: D-Link DWR-953 Test complet – Techvorace

    1. admin

      Bonjour Patrick,

      si vous pensez à ce modèle :

      yagi-ebay.jpg

      Il y a de fortes chances que vous soyez déçu. A ce tarif pas de miracle, il suffit de regarder le câble d’un peu plus près pour avoir des soupçons. Il y a d’ailleurs un seul commentaire sur Amazon, et pas flatteur.

      Si ce n’est pas ce modèle, donnez-nous un lien pour que l’on regarde.

  4. Pingback: Test du ZYXEL LTE4506 HomeSpot – Techvorace

  5. Pingback: Zyxel LTE-7460 test complet – Techvorace

  6. Pingback: ZYXEL WAH7706 test complet du routeur 4G – Techvorace

  7. Thomas

    merci pour ce billet de test, j’ai moi même acheté l’antenne vendue par LowcostMobile, avec des supports inclinés à 45° sur Amazon :http://amzn.to/2s7Lz28

    après quelques retouches et un alignement parfait vers la station opérateur d’une antenne mutualisée SFR/Bouygues, j’obtiens un débit de 110 mégabit/s en download et 25 mégabit/s en upload avec un ping de 30ms, je rajoute que je suis à environ 3km à vol d’oiseau, et que j’ai un routeur 4G+ B525 aussi acheté chez le même vendeur qui se connecte au 800 et 2600Mhz simultanément. Pour moi, il n’y a pas mieux que l’antenne de ce vendeur qui d’ailleurs a 58 éléments, comparé à ce modèle qui à seulement 56 éléments et qui n’est pas compatible 700Mhz.

    inutile de vous dire que j’ai envoyé un courrier de résiliation à Free, mon opérateur ADSL où je n’avais qu’une synchro de 3 800 ATM pour 32€ par mois, avec des déconnexions et une instabilité de la télévision.

    de plus, j’ai rarement vu un vendeur sur Internet aussi compétent sur le domaine, et je me suis senti vraiment rassuré car il m’a donné plein de conseils..

    1. antoine

      Bonjour à tous

      Quelqu’un aurait il une réponse définitive sur la polarisation des antennes en LTE advanced ? Est-ce horizontal /vertical ou +45 / -45 ?!! Je lis tout et son contraire sur le net.

      Est-ce que ça varie selon la norme (3g/4g/LteA, etc) ? Selon l’opérateur ?

      Autre question : est-il possible de brancher sur un couple de wittenberg, avec un splitter sma, deux routeurs 4g différents, opérateurs différents (en l’occurence Free 2600 mhz + Bouygues 1800mhz) ? Je capte ces deux opérateurs posés sur la même antenne relais et aimerais bien tenter une petite expérience de bonding 4g, avec le Dwr 953 qui a été testé par Techvorace (je lui adjoindrais un dwr 921 en secondary wan)…

      1. Guy

        Bonjour Antoine,

        Il ne peut pas y avoir de réponse définitive, car cela dépend de la situation par rapport aux antennes cellulaires.
        Gardez en tête que le meilleur réglage sera celui ou vous obtiendrez les meilleures performances.

        Pour la polarisation, on peut résumer en disant que ; si vos antennes ont une vision directe sans obstacle avec l’antenne cellulaire, la bonne réponse est une en vertical et une en horizontal en les espaçant de à minima 50cm; si vos antennes voient des obstacles (arbres, murs…) la bonne réponse est toujours 90° entre elles, mais 45° par rapport à la verticale-horizontale.
        Ça ne varie pas selon l’opérateur est c’est surtout lié à la 4G et à MIMO 2X2.

        Pour le couplage, il faut garder en tête que les routeurs récents fonctionnent à minima en MIMO 2X2, c’est la raison de 2 connecteurs antenne et du besoin de 2 antennes. Le routeur utilisera les 2 antennes et donc splitter avec un second routeur ne se passera pas bien.

        Cordialement.

        1. antoine

          Merci ! C’est là que j’aimerais bien comprendre en détail pourquoi ça ne se passera pas bien : on branche bien de multiples télés en tnt hd, avec up et down, sur une seule antenne rateau. Pardonnez ma naïveté mais ça me démange.

          Sinon, je viens d’installer un équivalent des wittenberg (celles suggérées par Thomas ci dessus, qui descendent à 700mhz, bicoze free) et on peut dire que ça marche vraiment bien ( NB : c’est un miracle que les antennes ne se soient pas abîmées dans le transport, jamais vu un truc aussi mal emballé. Carton arrivé grand ouvert par manque de scotch, aucune forme de papier à bulle ou autre chiffon quelconque permettant d’éviter la casse).

          En 1800mhz 4g simple, je passe de 23 down 8 up ping 30 à 45 down 16 up ping 19… Débits multipliés par 2.

          Attention les réglages directionnels sont au millimètre ! Prochaine étape : accrocher un lte advanced avec un routeur categorie 6 ou 9 ou 11 ou 16 et voir s’il y a du mieux.

          1. Guy

            C’est là que j’aimerais bien comprendre en détail pourquoi ça ne se passera pas bien : on branche bien de multiples télés en tnt hd, avec up et down, sur une seule antenne rateau. Pardonnez ma naïveté mais ça me démange.

            Un téléviseur n’émets pas.

            Si vous installez 2 routeurs LTE chacun équipés de 2 sorties antennes pour aller vers une seule paire d’antennes (mimo 2×2), sachant que les 2 routeurs peuvent émettre en même temps, voire sur 2 fréquences différentes, il faudrait trouver un Splitter 2 X 4 qui débrouille tout ça. Compliqué, mais si vous trouvez une solution partagez là avec la communauté.

              1. antoine

                Selon mes premières recherches, c’est pas gagné.

                Certes il y a des filtres passe bande appropriés : on peut isoler différentes fréquences au prix d’un peu d’atténuation. Ca existe en 700, 800, 1800, 2600 etc, avec du choix détaillé : des pas de 10 mhz. En soi ça peut être utile pour forcer une box 4g sur la fréquence la plus performante, en cas de variations défavorables.

                Mais apparemment, si on ajoute un deuxième routeur, c’est compliqué à cause d’une histoire d’impédance, qui chute de 50 ohms à 25. L’impédance pourrait éventuellement être redressée, là encore au prix d’une atténuation.

                Bref, plusieurs antennes semblent plus performantes.

                L’avis de personnes qui comprennent cette histoire d’impédance serait utile : merci d’avance à ceux qui feront avancer le schmilblick.

  8. Caravano

    Bonjour.
    Bonjour à tous.
    J’ai une bonne connexion 4g à partir d’une antenne extérieure Mimo omnidirectionnelle qui envoie sur un modem huawei à 2 connecteurs Ts9.
    Mais pour les téléphones (en dehors d’une connexion WiFi), je dois utilier un répéteur 900/1800 avec une antenne « simple », et les résultats en 4g sont plutôt décevants.
    Y aurait-il un moyen pour connecter une antenne Mimo (avec ses sorties multiples) sur l’entrée unique d’un répéteur? L’équivalent d’un splitter, mais à l’envers, quoi!… un dé-splitter… un anti-splitter… un rassembleur…
    On ne rit pas…
    Merci pour une éventuelle suggestion.

  9. kavin

    Bonsoir,

    Je dispose d’un modem router Netgear LB1110.
    Tout ce passe bien. Mais de temps en temps, le signal passe de 5 barres à 3. Pour stabiliser la réception, j’ai décidé de me proccurer une antenne externe. le modem-router possède deux connecteurs ts9 et les fréquences fréquences sont 800mhz/1800mhz/2300mhz/2600mhz.
    Le problème est que je ne trouve pas d’antenne outdoor à double connecteurs ts9 avec les mêmes fréquences.
    Je précise que le modem router fonctionne avec la 800mhz.

  10. Pingback: Antennes 4G les accessoires et solutions de fixation – Techvorace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *