Modem ZTE MF381 USB 4G et ASUS RT-AC68U en Dual-Wan

Un petit exercice de style aujourd’hui avec des équipements un peu anciens, mais toujours commercialisés et donc à des tarifs plutôt bas.

L’idée, c’est de voir une solution peu coûteuse alliant un routeur LAN / WAN / WIFI et un modem 4G USB pour obtenir du failover ou de la répartition de charge.

 

Nous allons évoquer un USB stick modem 4G LTE le ZTE MF831 d’une part et parler du routeur ASUS RT-AC68U pour évoquer le dual-wan WAN-4G.

Il ne s’agit pas, à proprement dit d’un test du routeur ASUS, mais nous l’évoquerons.

 

Le modem USB ZTE MF831

Ce stick USB est un modem vendu aux opérateurs que vous pouvez trouver débloqué pour moins de 27€ +port chez Amazon Allemagne sous la marque opérateur  Hofer Telekom ou chez Aliexpress pour 30€ net sous la marque opérateur MtN qui est un opérateur sud-africain.

De toutes façons, c’est modems sont livrés avec le firmware de l’opérateur, qui n’est pas remplaçable (enfin presque pas), mais sont déverrouillés et compatibles avec nos réseaux.

Pour une trentaine d’euros, vous avez un modem USB catégorie 4 jusqu’à 150 Mbps et qui de plus, offre 2 connecteurs d’antennes externes format TS9.

Ce modem supporte les bandes LTE-FDD 800(B20)/900(B8)/1800(B3)/2600(B7)/2100MHz pour le FDD.

D’emblée, donc un truc sympa et peu coûteux pour brancher par exemple sur un ordinateur portable et accéder à la 4G directement.

Attention, on parle ici d’un modem, pas d’un routeur. Pas de Wifi, pas de routage, une connexion 4G / 3G / 2G SMS, c’est tout, mais directement disponible sur un ordinateur (et éventuellement sur un routeur, mais ça c’est plus loin).

 

Installation

 

L’installation est plutôt simple, insérez votre carte SIM opérateur après retrait du capot. La carte SIM doit être plein format taille standard, donc si nécessaire, utilisez un petit adaptateur  de format que vous trouverez facilement  sous forme de petit kit.

 

L’insertion de la carte SIM se fait par coulissement du capot supérieur qui donne accès à l’emplacement SIM.

 

Notez au passage que vous pouvez insérer une carte microSD sur le coté du stick, lorsque le capot est retiré, dans le but de partager des données.

 

Vous branchez ensuite votre stick USB dans un port de votre machine.

Exécutez l’autorun et procédez à l’installation des pilotes selon la procédure habituelle sous Windows. Nous n’avons rencontré aucun problème d’installation.

Le contenu du stockage du modem propose les pilotes pour Windows, MAC et Linux.

 

Une fois les pilotes installés, le modem est initialisé, la LED sur le capot s’illumine d’abord en orange à la mise sous tension, puis en bleu lors de la détection du réseau.

La connexion n’est opérationnelle que lorsque la LED devient clignotante bleu, indiquant que la négociation avec l’opérateur est terminée.

 

 

Pour vous connecter, vous devez vous rendre sur la page d’administration du modem, il vous suffit pour cela de cliquer sur l’icône que l’installation des pilotes à glissée sur le bureau ou de vous rendre à l’adresse http://192.168.0.1 ou bien http://m.home avec votre navigateur. Ici, seul la langue Anglaise est disponible.

Vous devrez peut être définir un profil de connexion pour votre opérateur si celui-ci n’est pas immédiatement détecté ou que par ailleurs, vous devez indiquer le code PIN.

Rien de compliqué, à partir de la page d’accueil (home), rendez-vous dans “connexion settings” dont le lien se trouve à coté du bouton connect.

 

Dans “Settings / Network settings / Dial-up setting” vérifiez que WAN connexion mode est bien sur Automatic et si besoin validez la case en dessous pour activer le roaming si vous êtes à l’étranger puis faites “Apply” pour enregistrer les changements.

 

Cliquez qur les images pour les agrandir

 

Sélectionnez ensuite le menu APN.

Créez un nouvel APN pour votre opérateur, les champs à remplir sont le nom du profil que vous souhaitez utiliser, le profil name et le point d’accès (APN).

Ce sont les seules informations essentielles, en général vous n’avez pas besoin d’authentification, renseignez-vous auprès de votre opérateur pour obtenir ces informations.

Exemple d’APN pour Free Mobile

 

Si votre carte SIM utilise un code PIN, vous devrez bien entendu renseigner ce code dans l’interface.

Ceci se trouve dans dans “Settings / Network settings /Device settings/PIN Management”

 

Vous pouvez renseigner, changer ou plus simplement désactiver le code PIN dans cette page.

 

Vous pouvez choisir comme souvent le mode de connexion, forcer ou non la 4G, choisir la connexion automatiquement ou manuellement.

 

Nous n’avons rencontré aucune difficulté pour les connexions avec Free mobile ou Bouygues télécom par exemple.

 

Tous les menus de l’interface ne vous intéresserons pas, notamment la souscription à des abonnements chez l’opérateur, mais vous avez accès aux fonctions habituelles d’un modem.

La possibilité de gérer un carnet d’adresses avec une gestion complète des SMS.

 

La possibilité de passer des codes USSD au modem comme sur un téléphone.

 

Performances

Nous avons fait un test rapide de connexion sur Free mobile, l’antenne opérateur se situant à 400m, mais masquée par 2 bâtiments.

 

Nous sommes là sur un PC portable à l’intérieur des locaux, sans optimisation aucune.

Un download de 53 Mbps nous a un peu surpris, nous nous attendions à moins, même si l’antenne n’est pas loin, c’est une bonne surprise, signe d’une bonne sensibilité.

 

Antennes externes

Le modem MF831 possède 2 connecteur internes TS9.

 

Nous avons donc souhaité tester une petite antenne externe pour voir l’efficacité du dispositif.

Nous avons pris une antenne qui traînait dans le stock, pas quelque chose de très bonne qualité, juste un produit pas cher from Hongkong.

Nous avons positionné cette antenne sur une fenêtre, mais à l’extérieur et orientée vers la cellule opérateur, le PC restant à l’intérieur.

 

Intéressant non !

On passe sans forcer de 53 à 87 Mbps en download et de 7,5 à 38 Mbps en upload.

Il est probable que les résultats peuvent être encore améliorés avec des antennes externes performantes, test que nous serons peut-être amenés à réaliser d’ailleurs.

Il est vrai qu’en utilisation stick USB, la transportabilité du dispositif ne devrait pas entraîner de disposer d’antennes externes encombrantes en supplément. Mais en utilisation fixe ça se discute.

 

En conclusion pour cette partie modem USB

Voila un petit modem USB peu coûteux, facile à mettre en œuvre et assez performant au final, même si le firmware présente des menus dont vous n’aurez pas grand chose à faire, l’essentiel est bien là et de toute façons vous ne pouvez pas le remplacer.

Enfin, je ne suis pas tout à fait honnête en écrivant ça, si vous êtes très geek (débutants s’abstenir) vous pouvez trouver un moyen de passer ce modem en mode série sous firmware OpenWRT. Ça se passe par là et ça demande des compétences.

 

Bon, avant d’aller connecter notre modem USB à notre routeur ASUS favori, voici les caractéristiques techniques de ce modem.

 

Caractéristiques techniques :

* LTE Category 4 USB Modem
* Network TDD/FDD/UMTS/GSM
LTE-FDD 800(B20)/900(B8)/1800(B3)/2600(B7)/2100MHz
* LTE TDD 2600(B38) OR 2300M(B40) 
* UMTS 900/2100MHz 
* EGPRS/GSM 850/900/1800/1900MHz
* LTE DL/UL 150/50 Mbps (Category 4)
* DC-HSPA+ DL 42Mbps/UL 11Mbps
* Web UI, online upgrade
* Built-in antenna, two external antennas (TS-9 Connector)
* Micro SD Slot up to 32 GB
* IPv6 Support
* Size: 90 × 28.4 × 13 mm
* Support Win7, Windows XP, Vista, Win8, Mac OS

 

Chapitre 2 le routeur ASUS RT-AC68U

 

Bon, comme prévu en début d’article, nous allons donc marier le modem ZTE à un routeur ASUS dont nous allons parler rapidement avant de connecter l’ensemble.

 

Pas de perte de temps, l’ASUS RT-AC68U est un de nos routeurs grand public préférés. Datant pour sa première mouture de 2015, il est toujours commercialisé, mais à un tarif ayant beaucoup baissé puisque en cherchant bien on peut le trouver à moins de 115€.

Pourquoi notre préféré ? Parce qu’au fil des mises à jour de firmware, ce routeur est arrivé à maturité d’une part et qu’il supporte l’excellent firmware alternatif R-Merlin d’autre part.

Par ailleurs et contrairement à certains autres modèles, le AC-68U propose de bonnes performances Wifi, notamment sur le 5 GHz. D’ailleurs, sa popularité ne fléchit pas.

 

Nous allons donc effectuer nos test sous firmware R-Merlin dans sa version 380.66.4 (22-Juin-2017) et dont nous parlons rapidement dans cet article sur TOR.

 

Rappelons que le firmware R-merlin est une recompilation du firmware ASUS qui apporte de nombreuses fonctionnalités supplémentaires. Sont installation est donc très simple car elle ne nécessite aucune manipulation particulière et se charge comme n’importe quel firmware ASUS. Par ailleurs, si vous souhaitez revenir à un firmware ASUS il n’y a pas plus de manipulation que de charger un firmware ASUS original après avoir fait un reset (Nvram 30/30/30 si possible).

 

On connecte le ZTE MF 831 au routeur

 

Il existe chez ASUS une liste de compatibilité des modems 4G USB qui peuvent être utilisés sur un routeur de la marque.

Cette liste n’est peut-être pas exhaustive, elle présente des modèles qui ont été testés sur les routeurs.

A noter dans la liste le Zenfone 3 Deluxe  sans doute connectable en mode modem via câble USB, ma fois on est jamais mieux servis que par soi-même 🙂 .

Vous ne trouverez pas le modèle MF 831 dans cette liste et du coup, vous ne le trouverez pas dans la liste déroulante de choix du routeur.

Il vous suffit simplement de choisir le modem  ZTE-MF626 dans la liste, le pilote est compatible avec le MF 831.

 

Mise en oeuvre

 

1ère étape, mettre en œuvre le modem USB. Il suffit pour cela de le connecter au port USB 2.0 (c’est suffisant) et de le configurer dans l’administration.

Ces réglages se trouvent dans Réseau étendu / Connexion internet. Vous pouvez également cliquer dans le menu de gauche sur Application USB et choisir 3G/4G.

Vous configurez les éléments selon l’image ci-dessous, en adaptant bien entendu le réglages d’APN, de code PIN, et bien sur le modèle de dongle dans la liste déroulante (ZTE-MF626 dans notre cas).

Si tout est bien configuré, vous devriez voir le modem se connecter. Le ZTE clignote en bleu, indiquant que la connexion opérateur est établie.

 

Pensez à cliquer sur les images pour les agrandir

 

2ème étape, configurer le Dual-WAN

Vous passez directement dans l’onglet suivant pour configurer votre Dual-WAN.

Vous devez activer le DUAL WAN dans la configuration de base, puis choisir quel sera le réseau primaire et quel sera le réseau secondaire. Dans notre test, il s’agit de redonder le port WAN avec la connexion 4G USB. Sachez que le AC68U peut également exploiter un second port WAN via un des ports Ethernet LAN.

Dans notre cas nous mettrons le réseau WAN (boxe ou modem) en primaire et le réseau 4G en secondaire. Puis pour le premier test nous choisissons le mode “Basculement”.

Vous pouvez autoriser la restauration automatique ou pas, c’est à dire si vous souhaitez revenir sur la connexion primaire dès qu’elle est disponible à nouveau ou attendre l’intervention de l’administrateur (Oui c’est vous là 🙂 ).

Les 2 modes existant sont : Basculement ou Failover en Anglais et Load-balancing pour répartition de charge (on parle de répartition de charge, pas d’agrégat).

Dans la partie inférieur, vous définissez les temps de détection, au bout de combien de secondes vous décidez qu’il y a coupure, combien de fois vous faites le test, combien de fois vous testez le retour de la connexion primaire…

N’oubliez pas de cliquer sur “Appliquer” en bas d’écran pour enregistrer les paramètres, mais prenez le temps de relire les réglages. En effet, ces modifications sont importantes au niveau du routeur et le temps d’enregistrement est relativement long, donc toute erreur se paye en réenregistrement à nouveau.

Un compteur vous indique l’avancement de l’opération.

 

 

Dès lors que votre routeur a terminé sa configuration, la page d’accueil (carte du réseau) vous présente l’état de la redondance.

Sur la partie supérieur, on distingue bien le réseau primaire connecté et le réseau secondaire en veille. Sur la partie inférieur, on constate que le port USB 2.0 supporte bien le modem ZTE connecté.

 

 

3ème étape teste de basculement

Pour tester le failover, rien de plus simple que de déconnecter le câble Ethernet de la liaison WAN.

L’interface signale la perte de la connexion primaire

 

 

Le réseau secondaire monte la connexion et prend la main, dans le cas présent la connexion 4G

 

 

Le délai est fonction des choix de timing que vous avez saisi dans les réglages.

Le basculement est néanmoins relativement rapide.

On teste ensuite le retour de la liaison WAN.

Phase de basculement ou la connexion 4G repasse en veille et la connexion WAN va se reconnecter

 

A la fin, si la case restauration automatique est bien cochée, la situation revient à la normale dès que la connexion WAN primaire est disponible.

 

Observations

En ce qui concerne le RT-AC68U, et avec les derniers firmware, ce mécanisme fonctionne parfaitement, que ce soit avec le firmware d’origine ASUS ou le firmware de même niveau coté R-Merlin. Le temps de basculement est même relativement rapide si les réglages sont adaptés.

 

 

Configuration en répartition de charge

 

La répartition de charge proposée ici est une répartition concernant 2 connexions sur 2 opérateurs différents ou à minima 2 abonnements différents. Nous ne sommes pas ici sur une solution professionnelle avec basculement d’adresse IP dynamique à la volée, qui requiert des matériels d’un autre niveau et surtout d’un autre coût, voire d’un offre spécifique opérateur. 

La solution proposée par ASUS est une solution grand public, mais qui a le mérite de fonctionner et ce pour un budget adéquat.

 

En répartition de charge, vous pouvez laisser le routeur répartir les demandes vers les 2 réseaux en fonction du poids que vous indiquez pour chacun d’eux dans la fenêtre “Configuration de la répartition de charge”, par défaut la charge est à 50-50% (3-3).

Par ailleurs, vous pouvez forcer des flux de certaines machines vers des destinations,  vous décidez quelles machines passent par quelle liaison pour atteindre quelles adresses IP. Ce sont les règles de routage que vous pouvez activer ou non.

Les 2 méthodes sont utilisables simultanément.

 

Le ASUS RT-AC68U propose ce type de fonctionnement, qui permet donc principalement de désigner une machine par son adresse IP LAN (réservations DHCP conseillées donc) et pour une destination IP particulière ou d’ailleurs pour toutes les destinations (“All”), de lui imposer l’utilisation d’une des 2 liaisons, WAN ou 4G dans notre exemple.

On parle là des flux montants, initiés par une machine du LAN, bien entendu, le flux de descente (réponse) ne se fera que par la même liaison. Ne vous attendez pas à faire parler une machine en 4G et obtenir le flux retour via la liaison WAN (c’est évident, mais on nous pose souvent la question).

 

 

Vous devez prendre le temps de réfléchir à ce que vous souhaitez faire, notamment dans l’implémentation des règles. Par exemple, inutile de définir une règle pour une machine vers une adresse IP précise, si par ailleurs vous avez créé une règle de type “All” pour cette même machine source, ça ne fonctionnera pas, de même que 2 règles contradictoires.

 

 

Exemple de conflit de règle (en dual-wan sur port LAN dans cet illustration)

N’oubliez pas par ailleurs que les changements de règles entraînent une configuration complète du routeur et que cela requiert du temps, durant lequel toutes les communications sont coupées.

Globalement, ce dispositif fonctionne bien, notez qu’en cas de rupture d’une des liaisons, les règles ne jouent pas, si un flux est dirigé vers un des réseaux indisponibles, il sera re-routé d’office vers l’autre réseau.

 
Port LAN également

 

Nous avons également testé le dual-wan en utilisant un port LAN comme second réseau.

Vous pouvez en effet utiliser 2 réseaux pour votre dual-wan, l’un servi par le port WAN du routeur, l’autre servi par un des ports LAN (qui du coup devient une entrée réseau).

Cette solution peut répondre à la disponibilité de 2 abonnements fixes, par exemple, mais nous avons également fait le test en connectant un routeur 4G au port LAN désigné. 

Cette dernière solution devient un peu plus coûteuse, mais si vous disposez déjà d’un routeur 4G avec ports Ethernet, vous pouvez parfaitement envisager cette solution en lieu et place d’un modem USB.

 

Si vous choisissez cette option, l’interface vous demande de choisir le port concerné.

 

Utilisation d’un port LAN pour le dual-wan, ici en failover

 

Pour le reste, le fonctionnement reste identique en tout point à la solution avec modem USB.

 

 

Conclusion

 

Voila pour ce petit “LAB” dont l’objectif était d’abord de vous donner des idées pour coupler vos abonnements fixes et mobiles.

L’occasion également de préciser que ça fonctionne bien, notamment avec le RT-AC68U dont le firmware est aujourd’hui mûr (que ce soit d’origine ASUS ou recompilé par l’excellent RMerlin).

Il n’y a pas seulement ce modèle chez ASUS qui propose le dual-wan et bien entendu un autre stick modem USB fonctionnera également s’il est supporté par le routeur.

Cependant le AC68U est notre préféré.

 

Pour un budget d’environ 150€, vous pouvez disposer d’une solution failover / load balancing WAN / 4G qui fonctionne.

 

Le routeur ASUS RT-AC68U est disponible pour environ 120€

Le modem USB ZTE est lui dispo pour 27€

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12 Comments

  1. kavin

    Bonsoir,

    S’il vous plaît, quelles sont les fréquences de l’antenne 4G.
    Je dispose d’un modem router Netgear LB1110 qui possède deux connecteurs ts9 et les fréquences fréquences sont 800mhz/1800mhz/2300mhz/2600mhz.

  2. Turiko

    Bonjour, merci pour se super tuto. J’aurais une question. En lisant, j’ai constaté la compatibilité d’un zenfone effectivement, sûrement en partage de connexion usb ou avec des raccords micro USB rj45 . On sais jamais 🤔.
    Du coup m’a question, aurait tu testé avec ton smartphone ?
    Moi je voudrais partager ma connexion en USB avec mon oneplus 5 . Merci!

    1. Guy

      Bonjour Turiko

      Oui, cela fonctionne en mode partage de connexion USB, il y a alors 2 choix dans la liste: Modem USB ou Partage Android.

      Tout va dépendre de la compatibilité du smartphone, nous avions testé avec le MI MAX 2 et ça fonctionnait parfaitement, mais en mode modem USB, pas en mode Android.

      Conclusion, il faut tester dans les 2 modes et être patient, car la reconfiguration prend plus d’une minute à chaque fois.

  3. DESPLATS

    Bonjour Super Tuto
    Cette solution me plait bien pour ma maison à la campagne
    Par contre je ne suis pas sur d’avoir bien compris :
    Si je peux utiliser le réseau primaire sur la base de la 4G ( je n’aurais pas d’autre accès réseau).
    S’il est possible de désactiver le routeur wifi et d’utiliser le routeur uniquement pour un réseau filaire.
    Merci pour votre réponse.

    1. Guy

      Oui, vous pouvez parfaitement n’utiliser que la 4G et la définir en primaire.

      Oui, vous pouvez couper les réseaux WiFi (2.4 et 5 GHz séparément).

      Pas de soucis pour ce type d’utilisation (c’est plus souple que le AC55U qui est limité en bandes 4G).

  4. Manu

    Bonjour,

    Merci pour cet article très intéressant ! J’ai cependant deux questions :
    – est-ce que le dongle fonctionne nativement sur le routeur ou il est nécessaire de faire des manipulations supplémentaires (comme pour OpenWRT) ?
    – pour ma culture générale, les antennes 4G du routeur sont utilisées dans quel cas, si c’est celles du dongle qui sont utilisées ?

    1. Guy

      Bonjour Manu,

      Oui, le dongle fonctionne nativement, pas plus de manipulation que ce qui est évoqué dans l’article.

      Dans le cas présent, le ASUS RT-AC68U est un routeur LAN et non 4G, il ne dispose pas d’antenne pour la 4G, mais uniquement des antennes pour le WiFi. (A ne pas confondre avec le très récent ASUS 4G-AC68U pas vraiment encore disponible).

      C’est bien le dongle qui assure la connexion à l’antenne opérateur avec ces antennes 4G/ 3G internes ou bien externes si on lui en a connecté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *