TP-LINK Archer MR400 test complet du routeur 4G

Impossible de ne pas parler du routeur 4G TP-LINK™ Archer MR400 dans nos pages. Quand on connaît le succès qu’à connu son prédécesseur le Archer MR200, nous allons vérifier que le MR400 est bien de la même lignée que le modèle précédent.

Présentation

Déballage

Démarrage

Menu-WEB

Tether

Performance

Conclusion

 

Présentation

Le TP-Link Archer MR400 est un routeur 4G LTE de catégorie 4, il permet donc des débits cellulaires maximum de 150 Mbps en download et 50 Mbps en upload. La principale évolution du MR400 par rapport à son prédécesseur est constituée de la partie WiFi qui passe de 733 Mbps à 1317 Mbps (cumulée 2.4 & 5 GHz). Les standards WiFi  IEEE 802.11ac/n/a 5 GHz, IEEE 802.11b/g/n 2.4 GHz sont proposés.

Le MR400 est un routeur très orienté 4G, même si sa connexion à un port WAN est possible, son profil est résolument designé pour le cellulaire. Un accent particulier est porté par son fabricant sur l’aspect Plug & Play de l’équipement, insérer votre carte SIM, branchez l’alimentation et ça marche. Nous allons le vérifier.

 

Déballage

 

Le TP-Link Archer MR400 est livré avec une alimentation secteur, ses 2 antennes 4G, un câble Ethernet de 30 cm, d’un guide d’installation rapide visuel en Anglais uniquement et un guide d’installation rapide multilingue dont le Français. Dans la dotation, on trouve également, et c’est une habitude chez TP-Link, 2 adaptateurs pour nano et micro SIM vers mini SIM (standard) qui est le format nécessaire. Les fabricants qui fournissent ce type d’accessoires sont assez rares pour souligner l’attention. A noter également un petit adhésif fourni, qui évitera le blocage intempestif de la carte SIM au sein du routeur.

Formats SIM

 

Adaptateurs fournis

 

Dotation

L’installation physique du MR400 est plutôt simple, puisqu’il suffira de visser les 2 antennes 4G sur les connecteurs arrières de l’appareil,  insérer une carte SIM, puis brancher l’alimentation sur le secteur.

Puisque l’on évoque les antennes, notez que les antennes WiFi au nombre de 3 sont internes au routeur. Par ailleurs, les antennes externes 4G sont montées sur des connecteurs standards SMA femelles, le routeur est donc apte à recevoir des antennes externes de type Yagi ou panneaux. un vrai plus pour les utilisateurs éloignés des antennes opérateurs.

 

Connecteur SMA mâle sur les antennes et donc femelle sur le routeur

 

L’alimentation délivre du 12 volts pour 1.5 A maximum, il est donc possible d’embarquer ce routeur dans un véhicule caravane ou camping-car si besoin.

(N’utilisez pas les antennes 4G au sein d’un habitacle de voiture, privilégiez de petites antennes externes pour protéger votre santé).

 

A l’avant

Le MR400 est de taille moyenne pour sa catégorie, assez discret en fait. Sa couleur noire glossy est d’un bel effet, avec ses traces de doigts si vous n’y prenez gare, mais bon une fois installé, vous ne serez pas amené à poser les doigts dessus fréquemment.

 

Les témoins de fonctionnement se trouvent sur la face avant au dessus, ils sont plutôt discrets et invisibles lorsque éteints.

 

Alimentation, Internet, 4G, Wifi, si connectés port Ethernet, wps et niveau de réception du signal cellulaire sont disponibles.

A l’arrière

A gauche on distingue le connecteur d’antenne 4G au format SMA femelle, le port d’alimentation, le bouton on/off

Les 4 ports LAN incluent un port mixte LAN/WAN.

Enfin à droite on trouve le bouton commun WPS et reset, en maintenant appuyé au moins plus de 2 secondes ce bouton, on provoque un reset usine du routeur en cas de besoin.

On dispose d’un bouton on/off pour le WiFi (toujours utile) puis l’emplacement de la carte SIM au format normal (mini SIM) et enfin le second port antenne 4G.

 

 

Démarrage

Après avoir connecté l’alimentation et inséré votre carte SIM (l’encoche vers l’avant et les contacts de la SIM vers le bas puis pousser jusqu’au déclic d’enclenchement ), vous pouvez appuyer sur le bouton on/off.

Pour configurer votre routeur, vous pouvez vous y connecter via un PC raccordé en Ethernet via le port LAN1, via le réseau WiFi dont les SSID et clef d’accès sont situés sur des étiquettes sous le routeur ou bien via l’application smartphone TP-Link Tether™ (En Français pour cette dernière).

Nous faisons le choix du PC connecté en WiFi.

Vous vous connectez sur le réseau Wifi dont le SSID et le mot de passe sont indiqués sous le routeur.

Une fois connecté, saisissez 192.168.1.1 ou http://tplinkmodem.net dans votre navigateur.

La première opération à effectuer est la saisie d’un mot de passe. Faites le maximum pour saisir un MdP complexe et obtenir le statut « High » dans la boite de dialogue. Puis cliquez sur « let get started ».

Cliquez sur les images pour les agrandir

 

Vous arrivez alors sur l’écran « assistant » de configuration ou la première question sera de saisir votre fuseau horaire.

 

Le second point concerne votre APN opérateur. Vérifiez que votre carte SIM et votre APN ont bien été configurés automatiquement. Dans notre cas, l’APN Free Mobile n’a demandé aucune saisie (la demande du code PIN étant désactivée sur la carte).

Le point suivant consiste à définir vos SSID pour les 2 réseaux Wifi et leurs mots de passe que vous devez rendre complexe.

La page suivante teste votre connectivité 4G/3G, si tout est bien configuré et que votre APN est détecté, le mot « Succes » doit apparaître.

 

Enfin un récapitulatif de la configuration s’affiche.

Cliquez sur « finish ».

Voilà, à ce stade, votre routeur est prêt à fonctionner, votre Wifi est disponible et votre connexion 4G opérationnelle, durée de configuration initiale 5 minutes.

 

L’accès à l’interface d’administration WEB se fait via un ordinateur soit connecté en Wifi soit connecté via le LAN ou encore via l’application Tether.

Lorsque la configuration de base est terminée, vous trouvez la page d’accueil du mode basique à l’écran.

L’interface proposée est l’interface classique des routeurs chez TP-LINK (l’aspect 4G en sus), si vous possédez déjà un routeur WAN récent de la marque, vous ne serez pas dépaysé.

Les 3 onglets disponibles sont :

Quick Setup qui vous permet de rejouer l’assistant d’installation

Basic, qui affiche les réglages essentiels du routeur

Advanced, qui donne accès aux fonctions et réglages avancés.

Décrire l’ensemble des réglages disponibles serait trop long pour cet article, nous allons tenter de nous concentrer sur l’essentiel avec quelques écrans qui vous donnerons un aperçu des fonctions plutôt complètes de ce routeur.

Notez que l’interface de ce routeur n’est disponible qu’en langue Anglaise, dommage, quoi que nous préférons la langue native plutôt qu’une mauvaise traduction, ce qui est souvent le cas chez les constructeurs. Et après tout, les termes techniques réseau sont standards en Anglais.

 

Mode de fonctionnement

Nous allons commencer par ce menu qui réside dans l’onglet « Advanced » car il est important et conditionne les fonctionnalités affichées en fonction du choix.

Le MR400 est un routeur 4G avant tout, avec une philosophie de simplicité d’utilisation.

Cependant, il propose la possibilité d’être utilisé comme routeur Wifi conventionnel, connecté en WAN à votre accès internet fixe (Box, câble…).

Il n’y a que 2 modes de fonctionnement :

Soit vous fonctionnez en 4G mode et dans ce cas votre routeur utilise votre accès 4G/3G, le redistribue via Wifi ou LAN Ethernet et dans ce cas, les 4 ports Ethernet sont des ports LAN.

 

Soit vous fonctionnez en mode Wireless router mode et dans ce cas votre routeur est connecté à votre Internet fixe via le port WAN/LAN et distribue votre Internet via les 3 autres ports LAN ou le Wifi.

Dans ce mode, si votre 4G est configurée et votre SIM insérée, la connexion 4G peut être utilisée en « failover » ce qui signifie que si votre liaison fixe se coupe, le basculement se fera sur la connexion cellulaire.

Notez que c’est le seul mode de tolérance de panne du MR400, le contraire n’est pas vrai (mode 4G avec basculement vers fixe) et il n’y a pas de fonction load-balancing. La philosophie de ce routeur est avant tout 4G.

 

 

 

Les Menus advanced

Le menu Status (ici en mode 4G, mais il y a peu de différences en mode WAN fixe) donne un aperçu des éléments réseau.

 

Classiquement un menu permet de gérer sa consommation DATA 4G.

 

Le menu Network donne accès aux réglages LAN et notamment un DHCP assez complet, avec au passage la possibilité de déclarer une deuxième IP pour le routeur avec un masque de sous réseau différent (ça peut servir). Tout y est y compris la gestion du relais DHCP et la gestion de pool, on valide !

 

DDNS est disponible avec Ddns et No-ip comme services

Définir des routes statiques, monter un tunnel IP V6 et passer des commandes USSD à la SIM sont présents.

Nous ne nous attardons pas sur la gestion des SMS, l’interface est suffisante, mais sans gestion des contacts.

 

Menu Wifi

La gestion du Wifi est complète et classique, il est possible de choisir ses canaux, la largeur des canaux, mais également la puissance d’émission pour protéger votre santé si nécessaire, le tout aussi bien en 2,4 ou 5 GHz.

 

 

Un planificateur Wifi est également présent avec choix des heures en fonction des jours.

La gestion des clients par adresses @MAC (liste blanche ou noire) se fait via le menu « Security ».

 

Menu NAT et Forwarding

On trouvera les fonctions essentielles, d’ouvertures et de transferts de ports, la création d’un hôte DMZ et la configuration UPnP

 

Le contrôle parental

Il ne fonctionne que par hôte et par mots clefs en liste noire ou liste blanche, c’est assez limité.

Contrôle de bande passante

Par plage IP, plages de ports et mesure de flux.

Menu Sécurité

Fonction Firewall et DoS

Elle se configure assez finement.

 

Contrôle d’accès

Il se fait par adresse @mac en liste blanche ou noire

 

IP & MAC Binding

Permet d’associer de force une adresse @mac et une IP et donc également d’interdire une IP ( à ne pas confondre avec une réservation DHCP)

 

On dispose également d’une gestion VPN IPSec, mais assez limitée.

 

Outils système

On trouve dans les outils système, différentes fonctionnalités habituelles, dont la sauvegarde restauration de la configuration, un moniteur de trafic et même une fonction TR069 (ou CWMP) qui permet l’administration de la configuration du routeur à partir d’un serveur.

 

 

 

Tether

Tether™ est l’application mobile permettant d’administrer votre routeur à partir de votre smartphone. Elle est disponible en Français ce qui peut vous faciliter le démarrage du routeur.

La page d’accueil vous indique l’état de la connexion Internet, les appareils connectés et le statut des réseaux Wifi.

 

Les appareils vous affiche les équipements détectés (cf vous avez plusieurs matériels TP-Link).

La page assistant vous permet de configurer votre routeur lors de la configuration initiale (démarrage), opération également réalisable via Tether.

 

L’écran « Client connectés » vous indique les détails des appareils connectés

 

 

Le menu Outils vous donne, lui, accès aux différents réglages du routeur.

Le mode opératoire vous permet de basculer du mode 4G au mode Wifi-Wan

Le menu Système permet de redémarrer, de retourner au paramètres usine, d’accéder au compte de connexion et à la mise à jour du firmware.

Enfin le menu Wifi , vous permet d’activer/désactiver un réseau, changer le niveau de sécurité et le mot de passe.

Performance

 

Nous avons réalisé les tests de performances WiFi par mesure du signal, selon notre protocole habituel, à savoir un test en 2.4 GHz puis en 5 GHz, et pour chaque bandes un test à 1 mètre du routeur et un test présentant un bureau dans un couloir à 10 mètres après un angle de mur en béton. Ces tests Wifi sont réalisés au travers de la connexion WAN fixe. Nous effectuons également un test de débits en connexion Ethernet sur la liaison WAN fixe.

Nous testons plusieurs canaux pour s’affranchir le plus possible des interférences voisines.

Des tests sont réalisés avec WiFi Analyser™ sur notre Android LG G4 de référence, puis avec inSSider™ sur PC portable W10 de dernière génération. Pour la performance en débits nous utilisons Nperf ™.

 

Test de la liaison WAN fixe en Ethernet et en Wifi 5GHz à 1 m.

Pour cette mesure de débit, le port WAN est connecté à notre liaison fixe 300Mbps via Ethernet. Nous effectuons un test avec un PC W10 (Asus) connecté également en Ethernet au routeur.

 

Rappelons que nous sommes sur du port 100 Mbps (LAN et WAN), un débit symétrique de 94 Mbps est donc cohérent et sans surprise.

 

Nous réalisons également une mesure de débit, le port WAN est connecté à notre liaison fixe 300Mbps via Ethernet. Nous effectuons un test avec un PC W10 (Asus) connecté cette fois en Wifi 5GHz à 1 mètre du routeur.

Les chiffres sont à peu prêt stables en WiFi, même si le download est légèrement inférieur. Le upload est lui à 96 Mbps, rappelons que la limite est imposée par le 100 Mbps du port WAN.

 

Test sous Android en 2.4GHz à 1 mètre smartphone Android

En occurrence, le signal est à -40dBm (maximum), ce qui est normal à cette distance.

 

Test sous Android en 5 GHz forcé en 802.11ac à 1 mètre.

Le signal reste fort.

Test sous Android et PC en 2.4GHz à 10 mètres canal 13

L’affaiblissement du signal est normal, mais reste correct.

 

Test sous Android et PC en 5GHz forcé en 802.11ac à 10 mètres canal 48.

Nous sommes agréablement surpris par le résultat en 5GHz à 10 mètres avec obstacle qui ressort à -64dB. En effet, pour un routeur équipé d’antennes internes, c’est plutôt une bonne performance. Les tests de canaux n’auront pas vraiment influencé les résultats.

 

 

 

Les tests sous Windows 10

Test sous Windows™ 10 à 1 mètre

En occurrence, le signal est à -41dBm, équivalent dans les 2 fréquences ce qui est normal à cette distance.

 

Test sous Windows 10 en 2.4GHz à 10 mètres canal 13 et 5GHz canal 48

L’affaiblissement du signal est bien présent, mais reste très correct à -64dB. on constate toujours une bonne te nue du signal en 5GHz comme avec le smartphone.

Nous avons jonglé un peu avec les canaux du 2.4 GHz pour vérifier si l’on pouvait améliorer un peu le signal, le canal 13 était le moins perturbé.

Au niveau des débits obtenus sur PC via Nperf™.

En 2.4 GHz on constate une perte en download, mais un bon maintien en upload à 10 mètres.

En 5 GHz on regrimpe vraiment en download, ce qui confirme la bonne tenue du signal 5GHz à 10m avec obstacle. 

 

Test 4G

Nous avons bien entendu réalisé un test de performance concernant la liaison 4G-LTE.

Nous rappelons à ce sujet le coté aléatoire de ce type de tests sur une antenne opérateur, dans la mesure ou le débit et les agrégations ne sont pas contrôlables à l’instant T de la mesure.

Nous avons fait des tests en intérieur de bureaux, puis à l’extérieur. La connexion est réalisée sur un antenne Free Mobile située à 296 mètres et masquée par 3 bâtiments, la mesure est faite en liaisons Ethernet avec le routeur et un ordinateur W10 rapide. Les antennes utilisées sont les antennes d’origine.

 

En intérieur, si la réception en download est correcte, en upload elle est beaucoup plus limitée. 

 

En plaçant le routeur à l’extérieur (mais toujours avec 3 bâtiments masquants), les chiffres sont meilleurs.

Compte-tenu du contexte, nous n’avons à priori pas obtenu d’agrégat de porteuses ( 3+7 chez Free), et l’interface ne permet pas de le vérifier. 50 Mbps en download reste néanmoins un résultat très correct avec les antennes d’origine.

Rappelons que le MR400 est un bon candidat à des antennes externes via SMA, ce qui devrait augmenter sérieusement les débits.

 

Conclusion

L’Archer MR400 nous laisse une bonne impression globale, sa grande facilité de mise en œuvre est un vrai atout pour les « non-geeks » qui souhaitent une configuration rapide et une détection automatique de leur carte SIM. Pour autant, le firmware et l’interface d’administration est assez complète et donne accès aux fonctions réseau avancées, à vous de choisir l’onglet « Basic » ou l’onglet « Advanced » selon vos besoins et vos compétences. On regrettera néanmoins l’absence d’informations plus précises sur la connexion cellulaire ( SINR, RSRQ,RSRP, Ca..), qui facilitent notamment les réglages d’antennes. il faudra se contenter d’un indicateur de pourcentage de signal.

Autre point positif, des bonnes performances Wifi pour un boîtier ne disposant que d’antennes Wifi internes, notamment en 5GHz. dans les mêmes conditions, nous avons vu des routeurs équipés d’antennes externes beaucoup plus à la peine.

Que reprocher à ce routeur au final ? Pas grand chose en fait, dans cette fourchette de prix voila un routeur dont la mise en route est simple, qui succède parfaitement au modèle MR200 tout en apportant une bonne performance Wifi. Certes, vous ne disposez pas d’un Wifi AC5300 multi-beam pour couvrir les 200m² de votre villa, mais ce ne serait pas au même tarif. On peut également regretter de l’Ethernet 100 Mbps.

 Le tarif de ce routeur est plutôt attractif puisqu’ l’on peut le trouver à moins de 149€  par exemple ici  , sans compter avec les promotions que nous suivons de près dans nos pages.

 

Les plusLes moins
Configuration Plug&playEncore des absences dans le firmware pour le cellulaire (infos 4G)
Wifi 5GHz performantEthernet 100 Mbps
Port WAN pour utilisation sur liaison fixe
Ou WAN liaison fixe ou WAN 4G pas de load balancing
Administration assez complète
Failover vers 4G
Connecteurs SMA pour les antennes 4G
Réglages DHCP très complets
Application mobile

Note: 8/10

Nous vous proposons en téléchargement 2 documents en anglais diffusés par TP-LINK:

Le guide d’installation rapide

Le guide utilisateur

 

Caractéristiques Matérielles

Interface 3 ports LAN 10/100 Mbps, 1 port LAN/WAN 10/100Mbps, 1 slot carte SIM
Bouton Bouton WPS/Reset, Bouton Wireless On/Off , Bouton alimentation On/Off
Antenne 3 antennes Wi-Fi internes,
2 antennes amovibles 4G LTE
Alimentation externe 12V/1.5A
Dimensions (LxPxH) 202 x 141 x 33.6 mm
Caractéristiques Wi-Fi
Standards Wi-Fi IEEE 802.11ac/n/a 5 GHz, IEEE 802.11b/g/n 2.4 GHz
Fréquence 2.4 GHz et 5 GHz
Vitesse du signal 450 Mbps en 2.4 GHz, 867 Mbps en 5 GHz
Sensibilité de réception 5 GHz: 11a 54M: -74dBm
11ac HT20: -67dBm
11ac HT40: -64dBm
11ac HT80 : -60dBm
11n HT20: -71dBm
11n HT40: -70dBm
2.4 GHz: 11g 54M: -76dBm
11n HT20: -73dBm
11n HT40: -67dBm
Puissance de transmission CE: <20dBm(2.4GHz), <23dBm(5GHz)
Fonctions Wi-Fi Enable/Disable Wireless Radio, WDS Bridge, WMM,
Wireless Statistics
Sécurité Wi-Fi 64/128-bit WEP, WPA/WPA2, WPA-PSK/WPA2-PSK encryptions
Type de réseau 4G: FDD-LTE B1/B3/B7/B8/B20 (2100/1800/2600/900/800MHz)
TDD-LTE B38/B39/B40/B41 (2600/1900/2300/2500MHz)
3G: DC-HSPA+/HSPA+/HSPA/UMTS B1/B8 (2100/900MHz)
2G: EDGE/GPRS/GSM Quad Band (850/900/1800/1900MHz)

CARACTERISTIQUES LOGICIELLES

Qualité de Service QoS Traffic Control(IP QoS)
Modes opératoires Routeur 3G/4G, Routeur Wi-Fi
Type de WAN Dynamic IP/Static IP/PPPoE/PPTP(Dual Access)/L2TP(Dual Access)
Administration Access Control, Local Management, Remote Management
DHCP Server, Client, DHCP Client List, Address Reservation
Redirection de port Virtual Server, Port Triggering, UPnP, DMZ
DNS dynamique DynDns, NO-IP
VPN Pass-Through (ne bloque pas un lien VPN) PPTP, L2TP, IPSec
Contrôle d’accès Contrôle Parental, Local Management Control, Host List,
Access Schedule, Rule Management
Sécurité Pare-feu DoS, SPI Firewall, IP Address Filter/Domain Filter,
IP and MAC Address Binding
Protocoles Compatible IPv4 et IPv6
Réseau invité 2.4 GHz guest network x 1, 5 GHz guest network x 1
VPN IPsec Jusqu’à 10 tunnels VPN IPSec
Autres
Certification CE, RoHS
Contenu de l’emballage Routeur Archer MR400
Câble Ethernet RJ45
Bloc d’alimentation
Guide d’installation rapide
Adaptateur carte SIM Micro vers carte SIM Standard
Adaptateur carte SIM Nano vers carte SIM Standard
Système requis Microsoft Windows 98SE, NT, 2000, XP, Vista™ ou Windows 7, 8, 8.1, MAC OS, NetWare, UNIX ou Linux
Navigateurs Internet Explorer 11, Firefox 12.0, Chrome 20.0, Safari 4.0 ou supérieur, ou tout autre navigateur Java
Carte SIM
Environnement Température d’utilisation: 0℃~40℃
Température de stockage: -40℃~70℃
Humidité d’utilisation: 10%~90% sans condensation
Humidité de stockage: 5%~90% sans condensation

36 Comments

        1. Guy

          Bonjour,

          il est vrai que les prix se resserrent. le MR 400 est plus à jour et propose un meilleur Wifi, il est vrai que aux alentours de 100€, le MR400 est plus intéressant.

          le meilleur prix actuel est à 137.99€ ici. Hors promotion.

  1. Paskalduna

    Pour quasiment le même prix , vous avez le Huawei B525s-23a qui permet entre autre de connecter un tél dect pour passer des appels…une appli mobile hilink permet de configurer et d’envoyer des sms…Le routeur passe en catégorie 6 (contre 4 pour le tplink) avec des ports lan 1Gb !

  2. Thomy

    Bonjour,

    Ce VPN m’intéresse énormément.
    J’ai cependant plusieurs éléments qui me font hésiter à passer à l’achat.
    Je cherche un modèle qui supporte la 4G+ (je suis chez SFR à Brest, ville couverte).
    Un modèle avec un Wifi puissant (le routeur serait dans ma maison et je souhaite connecter une caméra wifi située dans le jardin à environs 70mètres pour la plus loin)
    Pensez-vous que ça ferait l’affaire?
    Ce modèle est bi-bande : jusqu’à combien d’appareil connecté cette configuration est-elle intéressante?
    J’ai lu également la puissance du Wifi AC5300 ultra puissant, qu’en pensez-vous?
    La fameuse prise RJ11 qui permet de connecter un téléphone (j’ai lu que les Huawei en sont dotés mais ils ne fonctionnent que sur antenne externe? ce n’est pas dans mon projet d’installer une antenne extérieure !!!)
    Je suis perdu avec les nombreux modèles sur le marché…
    Je remercie par avance ceux qui m’aideront à faire mon choix 🙂

  3. Guy

    Bonjour,

    La fameuse prise RJ11 qui permet de connecter un téléphone (j’ai lu que les Huawei en sont dotés mais ils ne fonctionnent que sur antenne externe?

    je ne vois pas non, c’est de la voix, pourquoi une antenne externe ??

    Si vous cherchez de la 4G+ et un bon WiFi, le ASUS 4G-AC68U est un bon choix (mais pas AC5300).

    En 4G+ et port RJ11 pour la téléphonie, le HUAWEI B618 routeur 4G Catégorie 11 peut répondre à votre besoin.

    Pour du ac5300 en routeur 4G pas dispo à priori, ou alors il faut coupler un routeur 4G avec un routeur LAN/WiFi.

    70m en WiFi, il faut voir, mais il est possible de mettre une antenne WiFi externe sur certains routeurs.

      1. Thomy

        Oui bien sûr. Ça pourra toujours aider ;-).
        Une question me vient en tête : certains modèle comme Asus Asus 4G-AC55U, propose un service VPN, cela signifie-t’il :
        – Asus « offre’ les services aussi bien qu’un VPN payant?
        – ou la possibilité d’installer les services d’un VPN déjà souscrit par mes soins?
        Merci

        Thomas

        1. Guy

          Non, là on parle de configurer un serveur VPN sur le routeur pour accéder à votre réseau à partir de votre propre appareil depuis l’extérieur en mode sécurisé.

          Par ailleurs, le routeur propose des fonctions clients qui vous permettent de vous connecter à votre fournisseur VPN via les protocoles PPTP et L2TP.

          Du coup, votre réseau accède à internet via VPN et vous n’avez pas besoin de client VPN sur vos PC ou autres appareils connectés à votre routeur.

          1. Thomy

            Ok je comprends pour l’accès depuis l’extérieur en mode sécurisé.

            Si je comprends bien, je suis tout de même dans l’obligation de souscrire à un VPN (exemple ExpressVPN, NordVPN etc…) pour mon routeur.

            Une fois le VPN configuré sur le routeur, le routeur va fournir le wifi à mes différents appareils.
            Ces appareils seront connectés au réseau du routeur.
            Ces appareils seront donc connectés à un réseau wifi « VPN »?
            Et donc je peux me passer de la contrainte de certains VPN comme la limite de 3 appareils par compte VPN (ExpressVPN par exemple)?
            Je ne suis pas un pro dans les réseaux et les VPNs j’essaie de synthétiser le plus simplement 😉

            Merci beaucoup.

            1. Guy

              Pour le mode ou votre routeur est « client » d’un VPN payant, oui il est vu comme un seul client et toutes les machines de votre réseau local (WiFi ou Ethernet) passent par ce VPN.
              Il est vraiment souhaitable que votre fournisseur VPN propose OpenVPN et surtout ne vous impose pas un client VPN propriétaire (vous ne pourriez le configurer sur votre routeur).
              Pour le VPN, nous vous recommandons arethusa.su peu coûteux.

  4. Emilien

    Routeur reçu, le gros point noir est l’impossibilité d’affiner le signal en s’aidant des valeurs de réception brutes.
    Avez-vous une idée pour trouver ce genre d’info ?

  5. daemon

    Bonjour,

    De mon coté j’ai un probléme avec les console de jeux impossible d’enlever le double Nat detecté par la xbox one et le type 2 pour la PS4.

    Si vous avez une solution ..

  6. Thomy

    Bonjour,
    Sujet toujours d’actualité pour ma part.
    J’ai testé le routeur R7100LG – Modem/routeur 4G LTE Nighthawk (à 312€… sur Amazon) pour ses hautes capacités.
    Grande déception, perte de la connexion 4G après plusieurs jours d’utilisation, le reboot ne solutionnait pas mon problème. Pas de MAJ proposée sur l’interface NetGear et l’assistance qui n’était jamais joignable quand j’avais besoin d’eux (heures de bureaux).
    J’ai découvert sur le forum Netgear que mon problème n’était pas isolé. J’ai reçu une réponse sur le forum que je pouvais demander une version bêta qui solutionnait le problème… bref je cherchais un produit fiable et qui fonctionne pour combler ma mauvaise connexion internet à domicile…
    Retour à la case départ pour trouver un nouveau routeur 4G+.
    Je viens de voir que le moèle TP-Link de cet article est à nouveau en promo sur amazon.

    Question : Est-ce qu’il prend en charge la 4G +?
    Je suis à Brest (ville qui est en 4G+ pour SFR, je suis à 800m de l’antenne + forfait Red By SFR).

    Merci pour votre aide.

    Cordialement.

      1. Thomy

        D’accord.
        Merci beaucoup pour cette réponse rapide et efficace. Je vais passer mon chemin pour ce modèle alors!
        Je suis intéressé par le Huawei B525s-23a noir Routeur 4G+ LTE LTE-A Catégorie 6 Gigabit WiFi AC.
        Je suis sur que celui ci soit 4G+…
        Si vous avez une recommandation différente, je suis preneur bien sûr.
        Mes critères : fiabilité, 4G+, puisssance du WIFI.
        Merci.
        Cordialement.

    1. Guy

      Bonjour,

      la bande 28 correspond à la fréquence 700 MHz, c’est un fréquence performante très utilisée par Free mobile.
      Si vous êtes client de cet opérateur (ou dans le futur) ça peut être un plus, mais Free utilise également d’autres fréquences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 4 =