ZBT-WE826T Un routeur sous OpenWRT pour accueillir votre carte modem 4G (fin)

Comme prévu, nous faisons suite à notre article « ZYX-WF05-R6 un boîtier USB avec slot SIM pour votre modem 4G PCI-E » au sujet de l’utilisation de cartes modem 4G performantes, mais cette fois, nous vous proposons d’assembler un routeur 4G (enfin assembler est peut-être un terme excessif, pas besoin de fer à souder un tournevis cruciforme suffira) fonctionnant sous OpenWRT.

Rappelons que notre objectif est d’utiliser des cartes modems 3G/4G LTE performantes, telles qu’évoquées dans nos pages et qu’il est donc nécessaire de les installer dans un « hôte » qui peut être un ordinateur, souvent un PC portable, un routeur ou un adaptateur.

Aujourd’hui donc, vous présenter un routeur retenu pour ces tests, ceci sera la première partie de cet article. Dans une seconde partie (à venir bientôt), nous allons installer une de ces cartes modems dans un routeur prévu à cet effet et obtenir un routeur 4G LTE assez polyvalent et plutôt économique.

Pour atteindre cet objectif, nous avons cherché un boîtier routeur peu coûteux, permettant d’héberger un carte modem de notre choix et disposant d’un système d’exploitation souple et si possible Open Source.

Nos critères étaient si possible et hors le faible coût, d’avoir une liaison WiFI intégrée, des ports Ethernet LAN et si possible un port WAN. Bien entendu, nous souhaitions la liberté de choix de la carte modem.

 

Nous avons donc retenu le ZBT-WE826T de SHENZHEN ZHIBOTONG (ZBT) Electronics™.

 

Première partie

 

Présentation

 

Le WE826T est donc un routeur piloté par un processeur MT7620A.

Ses principales caractéristiques sont: 

  • Mémoire Flash:16M  
  • Mémoire Ram:128M
  • WiFi 2.4 GHz avec débit de300 Mbps
  • 4 ports Ethernet LAN et 1 port WAN 100 Mbps
  • 8 LED’s  :Alimentation, Statut WiFi, Système, 3G / 4G, carte SD, USB.
  • 1 bouton de reset
  • 1 port d’alimentation 12volts 1 Amp.
  • 2 antennes externes amovibles.

 

Ce routeur peut être installé dans un véhicule, il possède 4 trous de fixation à sa base et peut fonctionner en 12 Volts, mais un adaptateur secteur 220v / 12V est fourni d’office pour une utilisation fixe.

Coté système:

Paramètres WiFi

  • SSID broadcast: supporté
  • SSID number: 1-3
  • Network Type: Guest network, employee network
  • Wireless encryption: WPA, WPA2, WPA-PSK, WPA2-PSK
  • Wireless MAC address filtering: support whitelist
  • VLAN settings
  • Transmit power setting
  • WDS function: support

 

Au niveau administration

  • Administration WEB avec interface Anglais / Chinois
  • Support des journaux système
  • Fonction restauration paramètres usine
  • Backup et restauration de la configuration
  • Mise à jour du logiciel

Dans notre cas, le routeur est livré sous Openwrt.

 

Déballage

Avant de procéder au déballage, précisons que ce routeur largement distribué par des revendeurs Chinois en no-name est souvent proposé dans 3 versions; une version 3G, une version 4G et une version « vide ».

Dans les configurations 3G et 4G, les revendeurs vous livrent une carte 3G ou 4G de leur choix et le routeur est livré avec 2 antennes 3G/4G en sus des 2 antennes WiFi.

Nous avons bien entendu choisi la version « vide » pour y intégrer la carte modem 4G de notre choix, supportant les fréquences et les agrégats de bandes voulus, cette version étant livrée sans les antennes 4G, nous avons simplement acquis 2 antennes supplémentaires (détails et prix en fin d’article).

 

 

 

Le routeur est livré dans une boite banalisée

 

Dotation

Le routeur est fourni avec ses 2 antennes WiFi, une alimentation 12 volts 1 ampère, un petit câble Ethernet.

Notez qu’il n’y a pas de documentation dans le package, mais celle-ci est disponible en Anglais en téléchargement sur le site du fabricant (voir en fin d’article). 

 

 

Alimentation

Puisque nous évoquons l’alimentation, notez que sans le demander (nous avons un stock d’adaptateurs), nous avons reçu une alimentation Europe et CE.

 

 

 
Boîtier

 

Sur la face avant on trouve un port USB 2.0 et un port micro SD.

Cliquez sur les images pour les agrandir

 

Sur la face arrière sont placés les 4 ports LAN, un port WAN et le connecteur d’alimentation.

 

Sur les cotés du boîtier, on trouve un connecteur SMA femelle et un trou qui en fait correspond à un emplacement libre pour une antenne 3G/4G. Par ailleurs un des cotés supporte la fente d’insertion de la carte SIM.

 

Le boîtier pré-monté (sans les antennes 4G).

 

Pour bien situer les dimensions du routeur (140*85*25mm) nous avons placé une souris Logitech dessus, c’est un boîtier de taille assez réduite.

 

 

Ouverture

 

L’ouverture s’effectue simplement par le retrait de 4 petites vis cruciformes situées à l’arrière et sur les cotés du boîtier.

Attention lorsque vous soulevez le capot, car les 2 antennes WiFi sont solidaires de ce dernier et reliées par 2 fils soudés sur la carte mère à proximité des LEDs.

Vous devez donc basculer le capot et le laisser à coté du boîtier.

 

On découvre alors la carte mère, les différents composants, la rangée de LEDs.

cliquez sur les images pour les agrandir

 

 

 

Sur le haut de l’image on voit le connecteur PCI-e pour la carte modem et sur le bas de l’image les 2 pastilles en laiton qui permettront de visser la partie arrière de la carte en, utilisant les 2 vis fournies et surtout les 2 entretoises qui doivent être placées en la carte modem et la carte mère.

 

 

Installation des antennes 4G

 

Le boîtier étant ouvert, nous profiterons de l’occasion pour installer les 2 antennes 3G/4G que nous avons approvisionnées séparément.

Ces 2 antennes 4G présentent un gain théorique de 8dB, elles sont livrées avec les 2 cordons (pigtail) prévus pour se connecter en SMA coté antenne et via le connecteur Ipex sur la carte modem prévue. (les détails sur les composants et leurs distributeurs seront précisés en fin d’article).

 

Le connecteur SMA femelle se monte directement sur le boîtier, dans les trous prévus de chaque coté à cet effet et indiqué 3G sur le boitier (rassurez-vous ils sont assez grands pour la 4G aussi 🙂 ).

Le trou présente un méplat comme le connecteur, avant d’éviter à ce dernier de tourner dans le vide.

 

 

Le montage ne pose aucune difficulté, serrez raisonnablement les écrous de fixation et vous pourrez installer les antennes après fermeture du capot.

 

 

Les connecteurs SMA installés avec leurs pigtail

 

Remontez délicatement le capot en prenant soins de ne pas coincer les cordons.

 

Votre routeur est maintenant équipé de ses 2 antennes WiFi et ses 2 antennes 4G.

Bien entendu, votre routeur peut recevoir des antennes externes si les besoins en réception le nécessitent, il suffit simplement que les câbles coaxiaux soient pourvus de connecteurs SMA mâles.

 

Quelques infos et tarifs pour cette réalisation (hors modem pour le moment).

 

Le boîtier routeur en version sans modem et sans antennes 3G/4G peut être acquis pour 37.62* + 2.93€ de port sur Aliexpress  via ce lien  

Il vous faudra également 2 antennes 4G  que vous trouverez pour 5.88€ + 2.21€ de port, soit 16.98€* pour la paire sur Aliexpress   via ce lien

Dans le cas présent, il s’agit d’antennes 8dB équipées de leur câbles SMA-Ipex.

Nous vous proposons en téléchargement la documentation en Anglais.

 

 *Les tarifs indiqués pour information sont susceptibles d’évoluer à la hausse comme à la baisse selon les cours du marché et du dollar.

 

 

Deuxième partie

 

Nous avons donc intégré le modem Sierra Wireless MC7455 dans le routeur (la procédure restant similaire quelque soit le modem).

Avant d’aller plus loin, nous souhaitons évoquer 2 points.

  • Mettre en œuvre et configurer ce type de modem au sein de ce genre d’OS requiert un minimum de connaissance dans la gestion d’un routeur et dans la manipulation de commandes AT.

 

  • La configuration du modem est vraiment plus simple si vous réalisez quelques paramétrages à partir d’un PC (sous Windows mais possible sous Linux) avant de mettre le modem dans le routeur. Pour cela, vous pouvez utiliser un adaptateur PCIE vers USB tel que celui évoqué dans nos pages (~14€) et activer les ports COM (voir l’article).

Vous aurez également besoin des drivers Sierra-Wireless pour Windows. La version à cette date est la 4773. Une inscription préalable est nécessaire sur le site

Si vous souhaitez mettre à jour le firmware, vous le trouverez également sur le site .

La dernière version à cette date est la SWI9X30C_02.24.05.06, attention de toujours prendre les drivers génériques, ils ne sont pas liés à un opérateur.

Pour passer vos commandes au modem, vous devez utiliser un terminal, vous pouvez installer le terminal Windows (à rajouter dans Windows 10) ou utiliser Huawei Modem terminal que vous pouvez télécharger sur notre site.

Nous vous recommandons de fixer l’APN par une commande AT avant d’intégrer le modem dans le routeur, ceci facilite beaucoup la détection au départ.

Par exemple pour free :

AT!entercnd=“A710” (autorisation pour entrer des commandes)
AT!USBCOMP=1,1,1009 (pour passer en mode MBIM pour OpenWRT ou lede)
AT+cgdcont=1,“IP”,“free” (pour ajouter l’APN free)

N’oubliez pas de faire un

AT!reset

pour appliquer les réglages et rebooter le modem.

 

Installation du modem

 

Pas de difficulté particulière pour le montage à réaliser en douceur.

Récupérez votre modem ainsi que les vis et entretoises fournies avec le routeur.

 

 

Positionnez les entretoises sur la carte aux emplacements prévus.

 

Insérez votre carte en douceur dans le connecteur PCIe du routeur.

 

Il ne vous reste plus qu’à positionner les vis au travers de la carte et des entretoises en descendant la carte en butée sur les entretoises. Serrez les vis modérément en prenant soin de ne pas endommager les connecteurs d’antennes.

 

Il vous reste à connecter les cordons antennes via les connecteurs ipex, opération à réaliser également en douceur. Ce sont les connecteurs « MAIN » et « AUX » qui nous concernent pour le raccordement des antennes 4G.

 

Software

 

Nous avons d’emblée fait le choix de remplacer OpenWRT par le parfum ROOTer, en l’occurrence GoldenOrb (lede) du 15-12-2017 

 

Ce firmware est particulièrement adapté au support des modems cellulaires et notamment des Sierra-Wireless.

Par ailleurs, l’Os est très complet, l’installation est simple et peut se faire directement à partir de la page Backup/Flash Firmware d’OpenWRT du routeur.

Ce n’est pas une obligation, mais notre choix, et le retour en OpenWRT est possible.

 

Avant d’installer le firmware, nous vous conseillons d’installer votre carte modem configurée et d’insérer votre carte SIM dans le routeur.

 

Voici l’aperçu du système au démarrage

 

 

Au niveau du modem, ce dernier est pleinement détecté ainsi que l’APN.

 

 

Les informations sur la connexion sont complètes. Chez l’opérateur Free, l’agrégation de fréquence se fait sur les bandes 3 et 7 (hors bande 28 dispo).

 

Via un des menus, vous avez la possibilité de passer directement des commandes au modem

Et de voir le debug des instructions passées au modem globalement

 

 

Conclusion

Cet article constitue un exemple de montage avec des choix spécifiques, l’objectif est de vous proposer de monter une configuration à votre choix et la sélection du modem ou du hardware du routeur doivent être adaptés à vos besoins. Notre présentation du boîtier MTK MT7623 en est un exemple.

Par ailleurs, le coût global d’une telle solution n’est pas forcément supérieur à un routeur 4G+, sachant que c’est en général le modem qui représente le plus gros du budget. Par contre l’ouverture de l’OS et l’accès complet à la configuration du modem sont un vrai plus.

 

Vous n’avez plus qu’à vous lancer et nous faire part ici de vos montages.

 

 

 

26 Comments

  1. maitrepierrre

    Merci pour votre article, j’attends avec impatience la suite. C est ce que je recherchais. J’utilise 4 modem 4g ethernet en agrégation grâce au service ovh overthebox. Votre solution me permettra de gérer les agrégations de fréquence et de coûter moins cher.

  2. BASCOULERGUE

    Hello,
    Board gigabyte en MT7621 reçu + carte 4g MT7430.
    Un peu galère pour la configration car la carte est en mode USB3 nativement.
    Mais le résultat est là, quasiment 200mbits en campagne sur le réseau FREE à 4.5km de l’antenne.
    Vraiment une belle trouvaille comparé au routeur dans le commerce.
    En tout cas, merci pour l’article, sans lui je n’aurais pas penser à faire ce petit routeur 🙂

      1. Guitou

        Bonsoir je n’arrive pas à passer les commandes AT, dès la 1ère ligne AT!entercnd= »A710″ rien ne se passe, le pwd est il propre à chaque carte ? si oui comment le récupérer ? Si non je suis floodé par plein de commande GPS et je ne vois pas de réponse à ma/mes commandes, un petit tuto sur comment balancer des commandes AT ne me ferait pas de mal 😉 (j’utilise Hype! Terminal connecté sur le COM 6 du modem (NMEA Port), c’est le seul qui semble envoyer de l’info)

        Merci pour votre aide

        1. Guitou

          Je me répond à moi même et aux éventuels curieux, les lignes indiquées du tuto sont fausses pour le caractère », je penche pour un copier coller rapide, la bonne commande étant AT!entercnd= « A710″ et là j’obtiens OK en réponse !

            1. Guitou

              J’ai donc passé les commandes indiquées dans l’article, par contre ensuite plus moyen de joindre le modem via le port COM 5(celui sur lequel ça répondait) c’est normal docteur ?

              1. Guy (sur place)

                Non, pas normal.
                Pouvez-vous décrire votre configuration.
                Vous êtes sur PC ? Vous utilisez quoi pour relier le modem au PC ?
                Vous utilisez terminal ou huawei modem terminal ?
                C’est bien une carte générique MC7455 ??

    1. Guy (sur place)

      Oui, vous devez voir les ports COM dans le gestionnaire de périphérique ( il ne sont pas activés par défaut dans W10).

      Rebootez le PC, si ça ne fonctionne pas, il suffit de désinstaller les pilotes Sierra-Wireless, rebooter et réinstaller les mêmes pilotes avec toujours la commande C:\GenericDriverSetup_4773.exe USBCOMP=8 dans une invite de commande en mode administrateur.

      Ça devrait recaler le PC avec le modem. Testez aussi Huawei modem terminal, il affiche un dialogue complet avec le modem et ne nécessite pas d’installation.

      1. Guitou

        Bon après reboot j’ai la même chose, mais en fait le modem est maintenant correctement reconnu comme modem par windows, et je peux encore lui passer les commandes sur le COM7.

        Si il n’y a rien d’autre à faire j’ai hâte que le routeur arrive pour tester la stabilité de tout ça.

        Merci pour vos tutos !

  3. Guitou

    Bonjour,

    quelques infos concernant mon projet routeur + carte 4g

    Déjà j’ai merdé sur aliexpress en commandant le modèle WE3926 et non le WE826T comme indiqué dans l’article.
    Niveau design & specs ils se ressemblent beaucoup, du coup le vendeur m’a filé un « vieux »firmware Openwrt qui m’a permis avec difficulté d’avoir une connexion.

    A tout hasard j’ai tenté un flash du firmware LEDE goldenorb que vous indiquez.
    Flash sans soucis, par contre niveau détection du modem il était bien indiqué détecté mais impossible de se connecter…

    En insistant fortement c’est finalement passé, je vais pouvoir faire des tests de débit à la maison.

      1. Guitou

        Oué en effet, heureusement que j’ai le matos & le temps au taff pour tester tout ça ^^

        Vous nous feriez pas un petit guide des commandes AT à l’occasion ? J’ai parcouru la doc de Sierra mais y a certains trucs dont je ne comprend pas forcément l’utilité.

        Merci pour vos articles une fois de plus !

        1. Moema

          @Guitou
          Le guide de commande AT sur le site de Sierra est disponible ici
          https://source.sierrawireless.com/resources/airprime/minicard/74xx/4117727-airprime-em74xx-mc74xx-at-command-reference/

          Pour certaines commandes AT il faut bien rentrer AT!entercnd= »A710″. Même mot de passe pour tous les modules.
          En revanche pas sur le port NMEA, mais il faut trouver un port AT. Sous windows, sous device manager dans la section COM port ou dans la section modem (rechercher modem sierrawireless, click droit propriétés > modem et là doit apparaitre le port COM associé). Après ça peut dépendre de la configuration du module.

          1. Guy

            Bonjour Moema,

            désolé votre post était bloqué en spam, voila qui est corrigé.

            Dans notre article sur le boitier USB avec SIM pour installer un modem Pcie, nous expliquons, si besoin, comment générer les ports COM sous Windows, en installant les drivers Sierra Wireless via une ligne de commande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *