Le test TomTom Bandit Episode 1

Nous avons le plaisir de disposer du produit dernier né de TomTom, la caméra sportive “Bandit” qui plus est dans sa version Premium pack.
Afin de vous permettre de découvrir rapidement les détails de la version Premium, nous avons souhaité découper ce test en 2 épisodes : Le déballage puis le test.

Cet article n’est pas sponsorisé

Episode 1 déballage et présentation

 

A priori, à la vue du tarif et compte-tenu de sa date d’arrivée sur le marché, nous nous sommes dit que ce n’était pas gagné.

A postériori lorsque nous avons commencé à déballer et à regarder de près, nous nous sommes dit que nous étions en présence d’un produit haut de gamme, présentant des innovations techniques originales et une finition de très bon niveau mais surtout très fonctionnelle.

Tout semble avoir été pensé pour l’action et la facilité de manipulation, que ce soit le système de fixation ou la manipulation des éléments et accessoires.

 

Déballage

 

Compte-tenu que nous avons affaire ici à un pack premium, nous allons démarrer par une présentation détaillée de la caméra, puis des différents accessoires proposés.
Au sujet des accessoires du pack premium, il faut noter que ce dernier place le tarif au lancement de l’ensemble caméra plus pack aux alentours des 500€.

La version dite “de base” de la caméra, dont le tarif est approximativement de 400€ n’est livrée qu’avec un cache lentille résistant aux éclaboussures, une fixation plate et une fixation incurvée, toutes deux autocollantes et un adaptateur GoPro.
Les 100€ d’écart généralement constatés, constituent donc le contenu des accessoires prémiums.

Attention cependant, les tarifs bougeant très vite, il faut surveiller les évolutions pour les 2 versions.

Intelligemment, TomTom vend les accessoires séparément et au détail sur sa boutique en ligne, vous permettant de n’acheter que ce qui vous semble utile.

Néanmoins, soyons clairs, si vous êtes un sportif polyvalent, le pack premium est beaucoup plus intéressant que si vous achetez les accessoires au détail, notamment si vous faites de la plongée, car nous avons calculé à peu près le double, soit environ 200€ pour les accessoires pris séparément sur la boutique.

La caméra

 

Elle est livrée dans une boite type présentoir ou seule la caméra est visible.

 

boite2Ici en pack Premium

Vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir

boite1-mini

La caméra par elle-même est assez élégante, avec toutefois un poids de 190g non négligeable pour un casque.

 

cam-mini
Première particularité technique plutôt originale, l’arrière de la caméra s’extrait complètement et fait apparaitre un gros “Stick” contenant la batterie, la mémoire installée via carte micro-SD et un port USB mâle.

 

stick-mini

Ce choix présente 2 avantages, en connectant ce stick à un PC, il est possible de transférer les vidéos et les photos, tout en assurant la recharge et par ailleurs, il est possible de disposer d’un second stick en stock  🙂  bénéficiant alors d’une batterie supplémentaire pour une plus grande autonomie à l’extérieur.

Ce stick se retire par un quart de tour après avoir appuyé sur le bouton de déverrouillage et son joint caoutchouc assure l’étanchéité à l’eau.

 

A noter

Le stick est en USB 3.0 ce qui optimise les transferts.

connecteur-usb-mini

 

 

La batterie intégrée est une lithium-ion de 1900 mAh en 3.7v

 

batterie-mini

 

 

 

La liaison entre le stick et la caméra nous a paru un peu exposée et donc fragile, il y aura lieu d’être prudent lors des manipulations

connecteur-stick-mini

 

connecteur-interieur3-mini

 

connecteur-interieur2-mini

 

Lors de la recharge de la batterie via port USB, de petites LED’s vertes indiquent l’état de charge.

Ce n’est bien entendu utile que dans le cadre de ce type de recharge, mais très bien pensé car le stick est alors isolé de l’écran de la caméra qui indique habituellement le niveau de la batterie.

 

etat-charge2-miniLes 4 LED’s représentent chacune 25% du niveau de charge

Le stick supporte également l’emplacement carte micro SD nécessaire aux enregistrements et aux photos.

slot-microSD-mini

Compte-tenu de la possibilité de filmer en 4k à un flux de 25 Mbit/s, il est bien entendu nécessaire d’utiliser une carte µSD à minima de catégorie 10, vous n’êtes pas obligé de filmer en 4k, mais même à des définitions plus faibles, la capacité de la carte à encaisser le flux reste important.

Sachez que la caméra vous préviendra (via l’écran LCD) si elle constate que la carte est trop lente, et vous invitera à en utiliser une autre.

Les recommandations de TomTom à ce sujet sont :

  • Cartes hautes performances Lexar® microSDHC™/microSDXC™ UHS-I (300x) (16 Go et 32 Go)
  • Carte mémoire haute vitesse Lexar 32 Go Class 10 UHS-I microSDHC (633x)
  • Samsung EVO 64 G0
  • Carte mémoire SanDisk Extreme PLUS microSDXC UHS-I Class 10 U3 jusqu’à 80 Mo/s en lecture – 64 Go
  • Carte mémoire SanDisk Ultra microSDHC UHS-I Class 10 avec adaptateur jusqu’à 48 Mo/s en lecture (32 & 64 Go)
    ou équivalents.

Et il ne faut pas hésiter à reformater la carte régulièrement.

L’objectif grand angle ouverture f2/4 et accompagné par un capteur 16 mégapixels, nous y reviendrons.

objectif-miniIci le cache lentille anti éclaboussures de la version de base est installé.

La caméra est pilotable (entre autre) via l’écran LCD situé au-dessus.

joystick-mini

La navigation et les sélections dans les menus sont assurées par le joystick plat situé derrière l’écran.

Une documentation dans toutes les langues courantes est livrée avec la caméra, par ailleurs des modes d’emploi très détaillés sont disponibles sur le site de TomTom.

documentation-mini

C’est avec plaisir que nous vous mettons la version Française à disposition, mais n’hésitez pas à rechercher d’éventuelles mises à jour sur le site support de TomTom.

Les accessoires de la version de base

 

 

La version de base est livrée avec peu d’accessoires.

Le cache lentille anti éclaboussures (cache lentille en blanc sur la photo)

caches-lentilles_

2 supports autocollants simples, dont un incurvé pour les casques.

supports-simples-mini

supports-simples2-mini

1 support à fixation compatible GoPro™

support-gopro-mini

Le système de fixation et simple et rapide.

fixation-inferieure-mini

La camera s’enclenche sur les accessoires de fixation par simple pression de deux doigts sur les pates latérales qui écartent alors les ergots de verrouillage.

fixation-inferieure2-mini

C’est simple, rapide à la pose comme à la dépose, mais ça tient fermement, il n’y a pas de soucis.

A noter

 

Le support de fixation peut tourner autour de la caméra sur environ 270°, il dispose d’un système de crantage, ceci permettant de remettre la caméra droite lorsque le support n’est pas à la verticale.
Notez au passage sous le protège lentille, les 2 petits trous qui laisse passer le son vers le micro.

On regrette l’absence d’un pas de vis au standard pied photo, il faudra trouver un accessoire adapté.

Les accessoires de la version pack premium

 

*** Le pack premium inclut les accessoires de la version de base.

 

dotation-mini

 

La télécommande

 

Premier accessoire du pack premium, qui nous semble un des plus importants.
La télécommande vous permet de déclencher à distance la caméra en mode photo ou vidéo.

 

TELECOMMANDE-mini

Elle dispose d’un gros bouton rouge pour lancer les opérations (vidéo ou photo), un bouton plus petit sur le dessus pour stopper les opérations (bien vu, ça évite de se tromper ou de ne pas savoir si l’on filme ou pas).

A l’autre extrémité se trouve un témoin lumineux donnant des indications sur le fonctionnement.

 

 

La télécommande est livrée avec 2 sangles de poignets

 

sangles-telecommande-mini

La grande sangle est une sangle à scratch type velcro en tissu. Elle s’adapte parfaitement à votre poignet y compris sur un vêtement peu épais.

La petite sangle est en fait une rallonge qui vient se fixer sur la grande sangle. Elle a la particularité d’être élastique et de permettre donc de bien s’adapter à votre manche. Elle permet notamment de fixer la télécommande sur une manche épaisse, telle qu’une combinaison de ski. C’est très bien pensé.

 

Le câble de charge USB

 

Inclus lui aussi dans le pack premium, il permet de connecter la caméra à un port USB d’ordinateur ou un chargeur de voiture (ou secteur).

Il n’est alors pas nécessaire de sortir le stick batterie pour le recharger.

 

cable-USB-miniLe câble est équipé d’une prise USB male et d’un connecteur propriétaire coté caméra.

 

 

connecteur-miniLe connecteur est situé à l’arrière de la caméra derrière une petite trappe caoutchouc

cable-USB2-mini

Le support guidon (ou tube)

 

Prévu pour votre vélo ou VTT préféré, ce support peut être utilisé sur tout tube de diamètre proche.

support-guidon-mini

support-guidon2-mini

support-guidon1La clef 6 pans est fournie

Le support inclinable et ses embases

 

Deux embases autocollantes sont livrées, elles sont destinées à recevoir le support inclinable.

 

embase2-mini

 

Comme toujours, l’une d’elles est incurvée pour pouvoir s’adapter à une forme ronde telle que la surface d’un casque.

 

embase-mini

Le support vient se clipser dessus

 

embase4-mini

 

embase3-mini

 

On obtient un support inclinable et orientable pour la caméra, il faudra bien choisir l’emplacement des embases qui ne sont pas vraiment décollables. Dommage on aurait aimé aussi une fixation ventouse.

 

embase5-mini

 

 

Le cache lentille de plongée

 

Destiné à la plongée comme son nom l’indique, il autorise une pression équivalente à 50 m de profondeur.

Sachant que le reste de la caméra est déjà étanche pour cette profondeur.

Il y a lieu d’être très vigilant sur la propreté des joints du cache, ainsi que celui du stick batterie avant de plonger, de même que la fermeture doit être correctement réalisée. Elle est facile, grâce au système ¼ de tour avec repère sur le côté et verrou de blocage.

 

IPX8-2-mini

IPX8-1-mini

 

Le cache est livré avec sa petite sacoche en feutre pour la protéger de la poussière. La vitre avant est traitée pour éviter toute déformation sous l’eau.

Il faut noter que ce cache obstrue totalement le micro de la caméra qui se situe sous l’objectif, plongée oblige.

Pratiquement pas de son en plongée donc. Ce n’est bien entendu pas le cas du cache anti éclaboussures cité plus avant, qui est lui, équipé d’orifices devant le micro.

caches-lentilles_

En blanc, le cache anti éclaboussures, en noir le cache de plongée

C’est l’un ou l’autre, ils ne se superposent pas

La bonnette de micro

 

Last but not least, puisque l’on parle de micro, ce dernier accessoire démontre que TomTom n’a pas laissé passer les détails pour sa caméra haut de gamme.

NON, ce n’est pas une touffe de poils oubliée dans l’emballage, non ce n’est pas une petite brosse pour enlever la poussière de l’objectif, nous avons tout lu à ce sujet, non, c’est une bonnette.

Ceux qui font de la prise de son, savent ce qu’est une bonnette, c’est une sorte de bonnet que l’on met par-dessus le micro pour le protéger du souffle du vent et du coup éviter le bruit fort désagréable qu’il génère à l’enregistrement.

Donc pour filmer en vélo ou plus simplement sur la plage par grand vent, cet accessoire peut être installé.

 

bonnette-mini

 

 

bonnette2-mini

Un petit velcro doit être collé autour des orifices du micro et reçoit cette petite “touffe” de poils qui protège ce dernier. Comme indiqué par le constructeur, le micro est protégé jusqu’à 35 KM/h.

 

Autres accessoires

 

Il existe d’autres accessoires disponibles en suppléments sur la boutique de TomTom.

Nous avons souhaités vous en présenter 4.

 

Le stick supplémentaire avec sa coque de protection (59.95€)

coque-protection-stick

La fixation pour tableau de bord (bientôt disponible)

 

fixation-tableau-bord
Et la coque de flottaison, très utile pour ne pas perdre sa caméra lors d’une plongée

Floating Protection Cover

 

Voilà, c’est tout pour ce premier épisode destiné à vous présenter la caméra et son pack d’accessoires premiums.

 

On se retrouve très vite pour les tests techniques dans l’épisode 2

 

En attendant, n’hésitez pas à poser des questions dans les commentaires si vous en avez.

One Comment

  1. Pingback: TomTom Bandit Episode 2 | Techvorace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *