Le test TomTom Bandit Episode 2

Après l’épisode 1 ou nous avons déballé la “Bandit” et tous ses accessoires dans sa version Premium pack, nous détaillons dans ce deuxième épisode son fonctionnement.

 

Mise en route

Avant de parler de l’application mobile, il faut préciser que la caméra est entièrement pilotable et réglable via son écran LCD, à l’exception bien entendu de la vision temps réel.

 

Les familles de menus principaux sont :

 

Écran Statut de la caméra : Il indique le mode et les paramètres que vous avez sélectionnés.

 

ecran-fleches-mini

Écran Mode : Cet écran permet de choisir le mode à utiliser. Les modes Photo, Vidéo, Ralenti, Ultra-accéléré et Cinématique sont disponibles.

 

ecran-photo-mini

Écran Enregistrement : Il vous indique la durée d’enregistrement encore disponible ainsi que le temps d’enregistrement écoulé ou le nombre de photos qui ont été prises.
Écran Paramètres : L’écran Paramètres permet de modifier les paramètres du mode sélectionné ainsi que les paramètres généraux de la TomTom Bandit.

 

ecran-params-mini
Réglages photo et vidéo : Pour chacun des modes Photo et Vidéo, vous pouvez définir différents réglages permettant de régler les photos ou les vidéos selon les besoins. Vous pouvez, par exemple, régler la fréquence d’images, l’angle de la lentille et la scène.

 

mode-photo-mini

Paramètres généraux : Les paramètres généraux définissent les options de la TomTom Bandit, comme la langue, les unités et le son

 

ecran-langue-mini

ecran-unites-mini

 

 

Les menus sont assez complets et vous permettent de configurer complètement la caméra.
Comme souvent, certains paramétrages ne sont pas accessibles via l’appli mobile, mais ce sont les paramètres que l’on ne change que rarement en pleine action.

Notez qu’entre la télécommande et son témoin lumineux qui distingue physiquement les boutons marche et arrêt, la caméra qui dispose également de 2 boutons distincts et le joystick situé sur le dessus accompagnés aussi d’un témoin lumineux, le pilotage de la CAM en pleine action est grandement facilité.

C’est un point notable sur la finition de la Bandit, vous pouvez agir vite et vous ne vous posez jamais la question de savoir si elle est en train de filmer ou pas.

 

Test photo

 

Il est possible de prendre des photos en mode “Normal”, dans ce cas, la résolution est de 16 Mpx
Il existe second mode dit “Rafale”, dans ce choix, il est possible de passer en 16 Mpx ou 8 Mpx et de choisir un intervalle de 1 ou 2 secondes. La rafale est de 10 photos consécutives.
Elle peut être déclenchée directement sur la caméra, via la télécommande ou via l’application mobile.
Nous ne sommes pas en présence d’un appareil photo numérique, on a donc droit à l’effet œil de poisson, mais les images sont de bonne qualité pour peu qu’il y ait un minimum de luminosité.

 

4656 X 3492-ISO 100 F2.4
4656 X 3492–ISO100–f2.4

Cliquez sur les images pour voir en taille réelle

 

4656X3492-ISO100F-2.4-1mini
4656 X 3492–ISO100–f2.4

 

Vidéo

 

 

La Bandit dispose de différents modes de vidéos :

MODE VIDÉO : utilisez ce mode pour enregistrer des vidéos de haute qualité dans un mode normal.
MODE CINÉMATIQUE : Mode vidéo de très haute qualité plus particulièrement destiné aux spécialistes de la vidéo.
Ce mode requière une carte SD rapide et de notre point de vue une caméra stable. Ce n’est pas un mode adapté aux actions rapide en l’absence de stabilisateur.
Faute de temps et de VTT disponible, nous avons rapidement fait une petite prise de vue à pied, l’objectif étant surtout de vous montrer les modes de prise de vue.

 

 

MODE RALENTI : ce mode enregistre des vidéos de haute qualité au ralenti.
Les modes possibles sont 1080 en 2X, 720 en 4x ou WVGA en 6x. Affichage large ou normal.
A noter, 4 minutes de vidéo en WVGA à 6x en 30 images /s et 2700 Kbits /s pèsent 120 Mo.

 

MODE ULTRA-ACCÉLÉRÉ : ce mode crée des vidéos à partir d’enregistrements ultra -accélérés effectués à intervalles définis.
Le mode ultra-accéléré permet de filmer en 4k ou en 1080, mais permet également de définir un intervalle de prise de vue de 1s, 5s, 30s, 60 secondes

 

On vous a fait un petit time lapse pour la démo (durée réelle 2h30, intervalle 60 secondes)

 

 

 

Et donc, faute de VTT dispo, on vous propose la Vidéo officielle TomTom

 

.

 

Et une petite vidéo en plongée (avec la lentille de plongée donc) de Gilles

 

.

 

 

capot-objectif-plongee.com

 

 

L’application Mobile

 

L’application TomTom Bandit app-mobile est disponible sous Android et IOS, nous avons fait les tests sous Android (à partir de 4.4).
Avant toute utilisation, vous devez vous connecter en Wifi à la caméra. Le menu Wifi de la cam vous indique le SSID et le mot de passe de connexion. La connexion est sécurisée en WPA2-PSK.
Notez que sous Android, vous utiliserez le Wifi. Pour IOS, si votre appareil est compatible Bluetooth Smart (BLE) il coupera le Wifi est basculera automatiquement.

 

Dès lors que cette connexion est établie, vous pouvez lancer l’application et vous connecter à la caméra.
Votre smartphone va automatiquement rechercher les mises à jour de programme pour la caméra, si une mise à jour est disponible il va en assurer l’envoi dans la mémoire de la Bandit et vous signaler qu’il est possible d’upgrader le firmware. Si vous acceptez, l’écran de la caméra vous demandera confirmation.

 

appli-depart

Nous sommes par exemple passés à la version 1.40.8 du logiciel de la caméra en moins d’une minute.

 

L’application mobile vous donne accès aux fonctions dont vous avez besoin lors de l’utilisation “en action”.
Elle vous permet de changer rapidement de mode de prise de vue en photo ou en vidéo.

 

appli-photo3

 

 

appli-photo2

 

 

 

appli-video

 

Et bien entendu, l’application vous permet d’avoir un visuel en live de ce que photographie ou filme la caméra.
Ce n’est peut-être pas toujours pratique d’avoir un smartphone en main pour filmer, mais ça permet à minima de vérifier que tout est bien en fonction, avant de se lancer dans une descente infernale en VTT.

 

Le menu principal

 

appli-menu

 

  • L’écran de visualisation correspond au live.

Il présente en incrustation le niveau de la batterie et la capacité restante de votre carte SD en fonction du mode utilisé.

 

live-smartphoneCliquez sur les images pour les agrandir

 

  • La bibliothèque

Est une simple présentation sous forme de vignettes des différentes vidéos (avec leur durée) et photo stockées dans votre carte SD.
Curieusement, nous n’avons pas pu visualiser les photos dans la bibliothèque, petit bug de jeunesse sans doute.

Pas bien grave, il suffit de les transférer dans le smartphone pour les visualiser, ce bug sera certainement corrigé.

 

Bibliotheque

 

  • Créer une histoire

Créer une histoire consiste à réaliser un montage de vos scènes vidéo. Ce montage utilise des balises appelées “exploits”, les exploits sont soit ajoutés automatiquement aux vidéos par détection de :

 

– Vitesses maximales.
– Force g maximale.
– Accélération maximale.
– Décélération maximale.
– Vitesse verticale.

 

Rappelons que la caméra est équipée d’un GPS pour effectuer des mesures.

Des “exploits” sont également détectés par la fréquence cardiaque si la Bandit est reliée à un cardio fréquencemètre comme la montre TomTom runner cardio par exemple.

Les exploits sont toujours automatiques actifs, mais vous pouvez également en ajouter manuellement via la caméra, la télécommande ou l’application.

Vous avez la possibilité de créer ce montage en secouant votre smartphone, puis de le modifier manuellement à l’écran.

 

appli-checker

 

Statut de la caméra

Vous indique ID de la caméra et la version du logiciel.

 

Préférences

Vous permet de régler les flux Wifi ou data pour les mises à jour de quickfix GPS ou du firmware.

 

 

Conclusion

 

Voilà, j’espère que ces 2 volets de la “Bandit” vous aurons donné le maximum d’informations sur cette action CAM.

Très clairement nous avons trouvé cette caméra bien finie, bien pensée et présentant un caractère robuste.

D’autre part, la qualité de l’objectif est bien réelle et le résultat est d’excellentes factures.

 

A propos de facture, il est clair que cette qualité se paye, mais le prix ne nous choque pas.

Il faudra bien mesurer vos besoins en accessoires, selon vos sports favoris et opter pour le pack premium si les accessoires qu’il contient répondent à vos besoins.

 

La version Pack premium est disponible chez Amazon au tarif de 248 € (lancée à 499€) à la date de rédaction de l’article (le prix a donc fortement baissé)

La version de base est, elle, passée à 149.99 € .

L’écart de prix justifie pleinement l’acquisition du pack Premium dans ces conditions.

 

 

A ce propos.

Le stick supplémentaire, afin de disposer d’une batterie supplémentaire pour de long parcours est assez coûteux.

Qui plus est, il faut transférer la carte SD dans le second stick c’est un peu fastidieux.

Pensez éventuellement à utiliser une batterie externe de recharge comme pour un portable, cela nécessitera uniquement le câble de recharge, si les conditions d’utilisation vous le permettent bien entendu.

Il sera éventuellement possible de fixer une batterie d’appoint sur un VTT, mais ce sera beaucoup plus compliqué sur un casque.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à poster un commentaire.

 

Guy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *