Interdire les firmwares Open-sources sur les routeurs

DD-WRT

 

 

Edit du 17/10/2015

 

Comme nous l’évoquions ci-dessous, la FCC souhaite interdire la modification des firmwares des routeurs.

De nombreuses voix « autorisées »se sont émues à ce sujet.

Dave Täht, cofondateur de bufferbloat,net et Vint Cerf un des co-inventeurs d’Internet ont initié une requête auprès de la FCC, ce document a été co-signé par près de 260 acteurs de l’Industrie Internet.

Télécharger le document en PDF

Cette requête demande à la FCC de trouver une solution plus adaptée pour agir contre les modifications inadaptées des réglages de la partie émetteur (WiFi) des routeurs,accusées de générer des perturbations radio-électriques.

Nous sommes bien entendu de cet avis, enlever le calculateur électronique d’un véhicule pour éviter que des gens mal-intentionnés en modifie le logiciel est quelques peu démesuré (non, non, aucune ressemblance avec une situation ayant existé ou pouvant exister).

D’autant que chez Techvorace, nous craignions l’installation de back-door dans ces firmwares et surtout de fait l’impossibilité de le vérifier, si les sources sont verrouillées,

A suivre…..

 

Edit du 3/09/15

 

Le mouvement de défense s’amplifie via le site https://libreplanet.org/wiki/Save_WiFi/

Let the FCC know that banning third party firmware is against the consumer’s best interest.

Thanks’ to @RMerlinDev

Article du 30 août 2015

 

Si les routeurs vous intéressent comme c’est notre cas, et si vous êtes amateurs de firmwares Open-sources tels que DD-WRT, OPEN-WRT ou autre TOMATO pour ne citer que ceux là, vous serrez ravis de cette news.

La FCC  souhaite que les fabricants de routeurs empêchent l’installation de firmware alternatifs tels que DDWRT par exemple, et propose aux fabricants de définir tous moyens utiles pour ce faire.

Sous prétexte notamment d’interdire les modifications des réglages radio (Wifi), autant nous empêcher de toucher au firmware d’origine.

La Federal Communications Commission réglemente les communications nationales et internationales par radio, télévision, câble, satellite et par câble dans les 50 États, le District de Columbia et les territoires américains. Une agence gouvernementale américaine indépendante supervisée par le Congrès, la Commission est l’autorité principale des États-Unis pour le droit des communications, de la réglementation et de l’innovation technologique.

Un pas de plus contre l’Open-source.

Le document:

D02_U-NII_Device_Securityv01r02.pdf

 

3 Comments

  1. vincent

    Mouhai, sous prétexte de cadrer les réglages du Wifi 5Ghz on demande au fabricant de cadrer la source du logiciel installable dans les routeurs, donc d’interdire de l’Open source. C’est prendre une pioche pour casser un oeuf, ça sent la backdoor à plein nez ça pfff

  2. Pingback: Interdire les firmwares Open-sources sur les routeurs Acte2 – Techvorace

  3. Pingback: Interdire les firmwares Open-sources sur les routeurs Acte3 – Techvorace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *