Test du routeur Linksys XAC1200-EJ

Nous avons eu en main un routeur Linksys XAC1200-EJ qui dispose de la particularité (comme d’autres modèles de la gamme) d’être à la fois un routeur et un modem ADSL.Nous avons essentiellement testé le routeur sur de la fibre optique.

 

vue-dessus

On ne présente plus Linksys, filiale de Cisco pour le grand public, au savoir faire reconnu, mais est-ce un sans faute ?

Je suis assez partagé concernant la procédure d’installation de ce routeur.
Certes, on ne peut que se féliciter de monter la première connexion via Wifi, avec un SSID et un mot de passe personnalisé et étiqueté dans le manuel utilisateur.
Là où je commence à tiquer, c’est sur le Linksys Smart Wifi, qui grosse mailles requiert de créer un compte en ligne dans le cloud Linksys. A partir de la, vous pouvez accédez à l’ensemble de votre réseau domestique via Internet.
Citation ” Il vous offre un accès sécurisé à votre réseau domestique à partir d’un navigateur ou d’un périphérique mobile. Vous pouvez instantanément accéder à votre réseau domestique pour vérifier l’état de la connexion de vos périphériques, offrir un accès Internet à un invité, ou empêcher votre enfant d’accéder à des sites Web dangereux. Vous pouvez même définir la priorité de bande passante pour les périphériques de votre réseau afin d’éliminer le décalage et la mise en mémoire tampon. “
Bon, vous je ne sais pas, mais moi en matière de sécurité et de confidentialité, ça ne m’inspire pas du tout. A vous de juger.

Sinon, comment configurer ce routeur sans Wifi ? Et bien vous ne trouverez rien dans la doc à ce sujet, au mieux vous trouverez une procédure sur le site de support de Linksys, en cherchant bien.

Pour les geeks, vous taperez un petit IPCONFIG /ALL pour afficher l’adresse IP de la passerelle (évidemment votre PC et en DHCP et connecté au routeur). En général sous 192.168.1.1, il ne vous restera plus qu’à saisir cette adresse dans la barre d’adresse de votre navigateur pour atteindre enfin le Graal de la page de configuration.
Ensuite vous pourrez saisir le sacro-saint mot de passe “admin”, décidément on ne s’en débarrassera jamais.

Au bénéfice de Linksys, et je pèse mes mots, votre accès Internet n’est pas activé tant que vous n’avez pas configuré votre routeur, donc à ce stade, seule la liaison entre votre PC et votre routeur fonctionne.
Pas d’attaque du routeur via WAN possible donc.

  1. Activation

Pour activer la liaison Internet, il vous faudra donc passer par les écrans de bases, changement de mots de passe admin et Wifi, mise à jour du Firmware et fuseau horaire.
Activer ou désactiver les voyants lumineux (arrière uniquement, le témoin d’alimentation du dessus reste allumé).

parametres-de-base

Vous configurerez ensuite les paramètres Internet. Attention, les paramètres présentés sont directement liés à l’onglet suivant “Modem adaptateur”.
En effet, ce routeur dispose de 3 modes de fonctionnement :

  • Routeur pur au sens habituel du terme, c’est-à-dire que le réseau Internet arrive directement sur le port WAN du routeur et donc probablement de votre BOX opérateur via un Câble Ethernet.
  • Routeur Modem ADSL, dans ce cas de figure, l’internet arrive directement via votre ligne téléphonique, cette dernière est donc reliée avec un câble dit RJ11 sur le bloc d’alimentation du routeur via la prise du même nom.

 

DSC_1596Dans cette situation, c’est l’extrémité du câble du bloc secteur qui doit être insérée dans le port WAN du routeur.

DSC_1597Nous sommes bien dans le une utilisation de modem ADSL qui sous-entends que nous ne sommes pas en présence d’une BOX opérateur, le Modem-Routeur faisant tout le travail. C’est rare en France, mais rien ne vous interdit de remplacer votre BOX par ce modem, notamment si vous n’utilisez pas de service TV via votre opérateur (l’engin supporte le protocole SIP pour la téléphonie).

  • – Enfin il reste un mode “PONT”, qui contrairement aux deux cas précédents, ne créé pas un réseau IP différent de votre BOX et donc ne fait pas de translation d’adresse (NAT), mais conserve les autres fonctionnalités, c’est un mode peu utilisé.

 

En mode routeur donc, l’écran permet des réglages spécifiques (dont le mode pont), ce qui suppose qu’il est derrière une BOX (qui peut-elle être en mode PONT, comme la Freebox par exemple, laissant tout le boulot à votre routeur).

params-internet

 

 

L’écran “modem-adaptateur permet de saisir les réglages propres à votre connexion ADSL.
C’est un peu complexe pour les débutants, mais en général, vous trouverez les informations de configuration auprès de votre opérateur.

Modem-adaptateur

  • L’écran “réseau local” vous donne accès aux réglages LAN habituel.

Vous pourrez y modifier le nom visible du routeur, sont adresse réseau LAN et le masque de réseau.

Tous les réglages concernant les baux DHCP sont présents y compris les réservations sur adresses @MAC, du classique, mais complet.
L’écran “routage avancé” donne accès aux règles de routage, l’activation du NAT et du protocole RIP (utilisateurs avancés).
Il permet bien entendu de saisir des routes statiques.

routage

  • L’écran “administration” défini des règles d’accès à la page de configuration du routeur à travers le réseau ou le Wifi, ainsi que d’activer la couche SIP pour le téléphone ou le UPnP.

administration

  • Revenons au menu principal

Le menu général : Ici c’est la page d’accueil qui permet l’accès aux différents réglages de votre équipement.
Notez que certains sont des widgets et qu’ils disposent d’une case de fermeture en haut à droite. De ce fait vous pouvez organiser votre page d’accueil comme vous le souhaitez.

Regardez dans les coins supérieurs droits des pages suivantes la mention ” Afficher le widget sur la page d’accueil”

menu-general

  • Liste des appareils connectés

liste-des-appareils-connus

  • La gestion des invités Wifi

gestion-des-invites-Wifi

  • Contrôle parental
    A partir de ce menu, vous pourrez limiter les heures d’accès pour les machines connues et saisir des URL proscrites

La méthode de filtrage d’accès par URL est rudimentaire et ne gère pas de mots clefs.

 

controle-parental

  • Contrôle des horaires d’accès par machine

Ce réglage se fait bien par machine identifiée par le routeur de façon individuelle.

controle-parental-2

 

  • La gestion des priorités multimédia

Vous pouvez déplacer des machines connues avec la souris depuis la zone priorité normale vers la zone priorité élevée et inversement selon vos souhaits.

 

priorite-multimedia

 

  • Vous pouvez également définir des priorités pour des applications, le menu vous permet de créer de nouvelles applications.

priorites-applis

  • La priorité des jeux est également disponible.

priorites-jeux

  • Le module de test de vitesse

Un module de test de vitesse de signature OOKLA est intégré au routeur.
S’il peut être intéressant en utilisation ADSL, il ne l’est pas en utilisation routeur, comme lors de nos tests sur une liaison fibre optique, car il ne peut prendre en compte les débits atteints.
De plus, il ne semble pas possible de choisir le serveur de tests, nous sommes restés bloqués sur le serveur de Londres ??

 

test-de-vitesse

  • Il est possible d’afficher l’historique

historique-de-vitesse

 

  • Stockage USB

 

Le port USB 3.0 à l’arrière du routeur permet le partage d’un volume et de dossiers, avec l’ensemble des paramétrages d’autorisations d’accès, de partage multimédia ou de partage via FTP.
stockage-externe1

 

stockage-externe-acces

 

stockage-externe-DLNAstockage-externe-FTP

  • Coté diagnostique et dépannage

Une page de diagnostic qui permet les ping , les trace routes, la sauvegarde et la restauration de la configuration.

diagnostique

 

  • Et enfin une gestion des journaux de flux entrants et sortants, des attributions DHCP et des accès sécurisés.

journal

 

  • Parlons un peu performances.

 

Nous attendions ce routeur sur les performances LAN et WAN pour commencer.
Sur la performance WAN, nous avons fait les tests sur une connexion fibre, en reliant le port WAN à une box fibre.
De ce côté-là, rien à redire, les performances sont au rendez-vous.
Nous sommes dans ces tests OOKLA au taquet de notre liaison.
Sur une connexion ADSL, là aussi nous avons atteint les limites de la ligne sans problème.

 

speedtestOOkla

  • Parlons maintenant du Wifi

 

Ce routeur supporte les protocoles IEEE 802.11n, 802.11g, 802.11b, 802.11a, 802.11ac
Avec 2 antennes internes 2.4 GHz + 2 antennes internes 5 GHz
Sécurité WPA, WPA2™, WEP, RADIUS
Security Key avec encryption 128-bit
Il est donc censé supporter jusqu’à 300 Mbps en 2.4 GHz et 867 Mbps en 5 GHz.
A proximité du routeur en testant avec un ordinateur portable compatible 5 Ghz nous avons obtenu :

270 Mb /s en DOWN et 47 Mb/s en UP en 5 Ghz:

 

5 GHZTest à 1 mètre en 5 Ghz

et 91 Mb /s en DOWN et 47 Mb/s en UP en 2.4 Ghz

En nous éloignant de près de 15m du routeur en angle avec mur béton nous avons obtenu :
36 Mb /s en DOWN et 0,83 Mb/s en UP en 5 Ghz:

5 GHZ 10mTest à 15 mètre en 5 Ghz

et 3.12 Mb /s en DOWN et 3.52 Mb/s en UP en 2.4 Ghz

A cette distance, nous gardons en étalon un routeur ASUS RT-N66U supportant les mêmes protocoles qui lui maintient
19 Mb /s en DOWN et 43 Mb/s en UP en 2.4 Ghz

Même si il faut toujours pondérer les résultats de ce type de tests en raison des fluctuations possibles, on constate que le XAC1200 avec ses antennes internes perd rapidement en puissance lors de l’éloignement, là où l’ASUS avec ses antennes externes tient mieux la cadence.

 

  • Conclusions :

Nous avons là un routeur, disposant de l’essentiel des fonctionnalités requises, accompagné d’une solution originale de prise en charge d’une ligne ADSL ou d’une liaison directe en Ethernet Gigabit vers une BOX ou un modem autre.
Les performances WAN sont bonnes et les fonctionnalités sont complètes, incluant ses 4 Ports LAN Gigabit.

 

vue-arriere

Là où se trouve sa faiblesse est bien dans la portée de son Wifi sur un éloignement relatif avec obstacle, ou l’on sent bien que l’absence d’antennes externes se fait ressentir.

De petite taille et avec une esthétique plutôt discrète, cela reste un bon produit, mais auquel il faudra adjoindre un range extender Wifi si l’on souhaite augmenter sa portée.

hauteur

  • Rappel des spécifications

Features Description
Wireless Standards IEEE 802.11n, 802.11g, 802.11b, 802.11a, 802.11ac
Ports Power, USB, Internet, Ethernet (1-4)
Buttons Reset, Wi-Fi Protected Setup™ (WPS)
LEDs Power, Wi-Fi Protected Setup™ (WPS), Internet, Ethernet (1-4)
Cabling Type CAT 6 or 5, Ethernet cable
Antennas 2 internal (2.4 GHz) + 2 internal (5 GHz)
Security Features Wi-Fi Protected Access® (WPA), WPA2™, WEP, RADIUS
Security Key Up to 128-bit Encryption
Storage File System Support FAT, NTFS, and HFS+
ADSL Standards T1.413i2, G.992.1 (G.DMT), G992.2 (G.Lite), G.992.3 (ADSL2), G.992.5 (ADSL2+) for Annex A, M, L

Specifications Value
Dimensions 256 × 40 × 184 mm
(10.8” × 1.58” × 7.25”)
Weight 501 g (17.67 oz)
Power 12 V, 2 A
Operating Temperature 32 to 104°F (0 to 40°C)
Storage Temperature -4 to 140°F (-20 to 60°C)
Operating Humidity 10 to 80% relative humidity, Noncondensing
Storage Humidity 5 to 90% Noncondensing

 

Routeur disponible chez Amazon aux alentours de 112 €

2 Comments

  1. Pingback: Test du routeur Linksys AC1200-EA6100 | Techvorace

  2. Pingback: Test du routeur Linksys AC2400 E8350 | Techvorace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *